•  
     
     

    LE REFLUX GASTRIQUE RESPONSABLE D'OTITES SÉREUSES CHEZ L'ENFANT

    Le reflux gastrique responsable d'otites séreuses chez l'enfant

    Le reflux gastro-oesophagien entraîne la remontée de liquide gastrique jusqu'à l'oreille moyenne.

    Ceci peut provoquer une inflammation et l'apparition d'otites séreuses chez l'enfant.

    Une relation de cause à effet qui devrait permettre de soigner la maladie à sa source.

     

    Reflux gastro-oesophagien et otite séreuse

     

    Le reflux gastro-oesophagien ou RGO est une pathologie qui entraîne la remontée d'acide gastrique depuis l'estomac dans l'oesophage. Il est dû à un mauvais fonctionnement du sphincter (sorte de porte) situé entre l'oesophage et l'estomac. Lorsqu'il ne se referme pas après le passage desaliments, l'acidité gastrique peut alors remonter et provoquer des brûlures dans l'oesophage.

    Sinusites, asthme et otites

    Les pathologies associées au RGO ne se limitent pas aux brûlures de l'oesophage. En effet, le RGO a déjà été associé à plusieurs pathologies des voies respiratoires telles que les sinusites ou l'asthme car les remontées gastriques peuvent atteindre les sinus et les bronches. Il est aujourd'hui bien connu que ces remontées atteignent également l'oreille moyenne et peuvent être responsables d'otites.

     

    De l'estomac à l'oreille...

     

    Pour vérifier l'existence de remontées gastriques au niveau de l'oreille, Andrea Tasker et ses collaborateurs ont recherché la présence de pepsine, une enzyme d'origine gastrique, dans l'oreille moyenne d'enfants atteints d'otites séreuses. Pour cela, des prélèvements ont été réalisés par aspiration du liquide situé derrière le tympan, au cours de paracentèses (incision du tympan) pratiquées en vue de la pause de "yoyos" (aérateur, sorte de petit tuyau que l'on place en travers du tympan pour laisser passer l'air).

    Dans 83 % des cas, de la pepsine d'origine gastrique a été retrouvée dans ces prélèvements. L'hypothèse la plus probable est que le liquide gastrique remonterait jusqu'à l'oreille moyenne (partie située juste derrière le tympan) par la trompe d'Eustache (canal reliant la gorge à l'oreille) lorsque l'enfant est allongé sur le dos. L'acidité provoquerait une altération et une inflammation de la muqueuse tapissant l'oreille moyenne, qui faciliterait les infections bactériennes conduisant à l'otite séreuse.

    Les otites séreuses, contrairement aux otites aiguës ne provoquent pas de fortes douleurs ni même de fièvre. Cependant, le liquide qui s'accumule derrière le tympan peut gêner l'audition et handicaper l'enfant dans sa vie scolaire. Si un enfant fait des otites séreuses fréquentes, il est donc intéressant de s'intéresser à l'existence ou non d'un reflux gastro-oesophagien.

    Mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 30/04/2013
    Créé initialement par Adaptation Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 23/02/2002

    Sources : Tasker, Lancet 2002, Vol.359, n°9305, 9 février 2002, p. 493.

    http://www.e-sante.be/reflux-gastrique-responsable-otites-sereuses-chez-enfant/actualite/1198

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • FILETS DE SARDINES ET LENTILLES CORAIL 

    Cette recette est un plat de rentrée qui comprend un poisson gras, la sardine et une légumineuse, la lentille corail. Les sardines fraîches sont une excellente source d'acides gras oméga-3, bénéfiques pour le cœur, de sélénium, antioxydant, et de vitamine B12. Quant aux lentilles corail, ce sont des lentilles rouges qui ont été dépelliculées qui cuisent très vite et qui sont riches en protéines, en fibres et en minéraux.

    Ingrédients (pour 6 personnes) :
    12 sardines fraîches (environ 800 kg)
    1 kg de tomates
    3 oignons
    1 cuillère à soupe d’huile d’olive
    240 g de lentilles corail
    1 cuillère à café de curry
    1 feuille de laurier
    Noix de muscade râpée
    sel et poivre.

    Préparation :
    Retirer les écailles, vider les sardines et couper la tête et la queue, puis les ouvrir de façon à retirer l’arête centrale et les nageoires caudales. Les poser au fur et à mesure sur une assiette.
    Couper les tomates et les oignons en rondelles et les faire cuire dans une sauteuse avec une cuillère à soupe d’huile d’olive et ½ verre d’eau.
    Ajouter les sardines à plat et parsemer dessus du thym émietté.
    Saler et poivrer.
    Couvrir et laisser cuire dans le jus pendant environ 15 minutes.
    Pendant ce temps peser, laver les lentilles sous l’eau froide, puis les faire cuire dans environ 3 fois leur volume d’eau dans une casserole avec le curry, la feuille de laurier, la noix de muscade râpée et le sel pendant environ 15 à 20 minutes.
    Ajouter une tomate coupée en dés et laisser cuire encore 5 minutes.
    Servir 2 sardines par personne avec les lentilles corail.

    Valeur nutritionnelle par personne : Protéines : 28 g - Lipides : 9,5 g - Glucides : 24 g - soit 293 kcal

    Equivalence (pour m’aider à l’intégrer dans ma ration) : 50 g de pain ou 150 g de pommes de terre sautées, 150 g de pois cassés, 100 g de semoule à couscous ou 100 g de pâtes cuites.

    Exemple de menu :
    Salade d’endives et noix
    Filets de sardines et lentilles corail
    Fromage nature

     

    Auteur : Nicole Kucharski
    Diététicienne nutritionniste diplômée
    Site internet

     

    Crédit photo : © perfectmatch - Fotolia.com

    http://www.afd.asso.fr/diabete-ressources/recettes/filets-de-sardines-et-lentilles-corail-003233

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Des lentilles de contact pour mesurer la glycémie ?

    Réputé pour plancher sur des projets atypiques, Google X Lab travaille à la mise au point de lentilles intelligentes, capables de mesurer le taux de glucose dans les larmes. Une idée intéressante pour les diabétiques, selon un médecin endocrinologue belge.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire
  • 10 conseils pour éviter les complications du diabète

    Le diabète touche plus de 3 millions de personnes en France. S’il n’existe pas, à l’heure actuelle, de promesses de guérison, il est possible d’éviter les complicationsliées à cette maladie chronique. "C’est même un droit universel des patients diabétiques", affirme le Dr Dominique Huet, chef du service Diabétologie du groupe hospitalier Paris Saint-Joseph. "Comme c’est une maladie très fréquente, les patients verront ou entendront de nombreuses complications chez d’autres malades autour d’eux. Mais ils doivent bien se mettre en tête que ce n’est pas une fatalité."

    Les complications liées au diabète sont de deux types :
    - les complications micro-vasculaires (qui touchent les petits vaisseaux) peuvent affecter la rétine (cécité), les reins et les nerfs, et sont liées directement au taux de sucre sanguin ;
    - les complications macro-vasculaires (qui touchent les artères) peuvent affecter les carotides (AVC), les coronaires (infarctus du myocarde) ou les artères des jambes (artérites) ; elles sont liées à la glycémie et à d’autres facteurs.

    L’important pour les patients diabétiques est de véhiculer un message beaucoup plus positif quant à la maladie chronique dont ils souffrent. Pour cela, Dr Huet a confié à Doctissimo ses 10 conseils pour vivre avec un diabète, mais sans complications.

    Violaine Badie,
    Créé le 19 décembre 2013.

    Source
    Entretien avec le Dr Dominique Huet, chef du service Diabétologie et Endocrinologie du groupe hospitalier Paris Saint-Joseph, décembre 2013.

     

    Des sites pour aller plus loin
    Association française des diabétiques : rubrique générale conseils aux diabétiques.
    - Pour mieux vivre avec son diabète :diabete.fr, conseils généraux et personnalisés pour chaque catégorie de population (enfants, adolescents, jeunes adultes, adultes, seniors, femmes enceintes).

    Nos dossiers pour en savoir plus
    Tout sur le diabète
    La prévention du diabète
    Evitez les complications du diabète

    Discutez-en sur nos forums
    Forum Diabète

    http://diaporamas.doctissimo.fr/sante/eviter-complications-diabete/

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Cette salade vitaminée apporte fraîcheur et simplicité pour un faible coût. Le plus : l'originalité du mélange sucré/salé avec la petite note sucrée apportée par la clémentine.

    Ingrédients pour 6 personnes

    150 g de mâche
    300 g de carottes
    3 clémentines à déguster
    3 cuillères à soupe d’huile d’olive
    1 cuillère à soupe de vinaigre de vin blanc
    2 gousses d’ail
    Moutarde
    Persil frais
    Sel et poivre

    Préparation :

    • Eplucher et râper les carottes. Eplucher et séparer les quartiers des clémentines. Laver et essorer la mâche et le persil.
    • Faire une vinaigrette dans un grand saladier avec l’huile, le vinaigre, la moutarde, l’ail haché, le sel et poivre. Ajouter le persil ciselé, la mâche, les carottes râpées et les clémentines.

    Mélanger et servir aussitôt.


    Coût total 3,90 € pour la recette complète (hors épices et aromates), soit : 0,65 € par personne

    Valeur nutritionnelle par personne : Protéines : 0,5 g - Lipides : 5 g - Glucides : 11 g – soit 91 kcal

    Equivalence (pour m’aider à l’intégrer dans ma ration) : 150 g de carottes râpées ou de betteraves rouges, 150 g de salsifis, 2 carrés de sucre, 1 kiwi, ½ pomme.

    Auteur : Nicole Kucharski
    Diététicienne nutritionniste diplômée
    Site internet

     

    Crédit photo : © beaba - Fotolia.com

    http://www.afd.asso.fr/diabete-ressources/recettes/salade-hivernale-002663

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire
  • Cette entrée se compose d’un mélange de champignons d’automne qui donne une saveur parfumée. Peu calorique et très riche en eau, ce velouté apporte des éléments nutritionnels intéressants comme le potassium et le phosphore.

    Ingrédients (pour 6 personnes) :

    500 g de champignons de Paris frais

    300 g de cèpes 300 g de bolets

    20 ml de jus de citron vert

    1 pomme de terre moyenne (environ 150 g)

    Quelques brins de ciboulette

    20 cl de crème fraîche épaisse à 15 %

    Noix de muscade râpée

    Sel et poivre

    Préparation :

    • Nettoyer et couper les champignons grossièrement.
    • Laver, éplucher et couper la pomme de terre en dés.
    • Mettre les champignons dans une marmite et les faire cuire quelques minutes dans 20 ml de jus de citron en couvrant.
    • Quand les champignons ont dégagé leur jus, ajouter les morceaux de pomme de terre. Recouvrir d’eau, mélanger et laisser cuire environ 20 minutes.
    • Mixer avec un mixer plongeant. Saler et poivrer, puis ajouter la noix de muscade râpée et la crème fraîche.
    • Mélanger à la cuillère en bois et ajouter de l’eau si besoin.
    • Remettre à cuire encore 10 minutes.
    • Ciseler la ciboulette fraîche avant de servir chaud.


    Valeur nutritionnelle par personne : Protéines : 5,5 g - Lipides : 7 g - Glucides : 5,5 g - soit 107 kcal

    Equivalence (pour m’aider à l’intégrer dans ma ration) : 1 carré de sucre.


    Exemple de menu :
    Velouté aux champignons
    Steak de bœuf poêlé 
    Spaghettis au beurre/fromage râpé
    Raisins

     

    Crédit photo : © FOOD-pictures - Fotolia.com

    http://www.afd.asso.fr/d

     

    Auteur : Nicole Kucharski
    Diététicienne nutritionniste diplômée
    Site internet

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Les fêtes de fin d’année sont terminées, l’heure est désormais au bilan de l’année écoulée et aux bonnes résolutions. Quelques bonnes résolutions à prendre pour entamer positivement l’année 2014 :

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • DÉFINITION

    Fracture survenant sur un ou plusieurs des éléments osseux du pied.

    • Ces éléments sont les 2 os de l’arrière pied (astragale et calcanéum), les 8 os du tarse, les 5 métatarses et les phalanges (3 par doigt excepté pour le pouce qui n’en possède que 2).
    • Les fractures les plus fréquentes concernent les phalanges.

    CE QUI SE PASSE

    Le pied est constitué en partant de la cheville :

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Cette recette constitue un ragoût de poisson et de crustacées accompagné de girolles et de petits pois. Riche en protéines, en iode et en phosphore, ce plat est simple et rapide à préparer. Cependant, les crustacés apportent une quantité de sel non négligeable dont il faut tenir compte.

    Ingrédients (pour 6 personnes) :

    400 g de noix de Saint-Jacques (compter 3 à 4 noix par personne)
    300 g de grosses crevettes roses
    600 g de dos de cabillaud
    200 g de girolles 
    300 g de petits pois surgelés 
    1 oignon
    1 bouquet garni
    1 cuillère à soupe d’huile de tournesol
    20 cl de crème fraîche à 15 %
    Sel, poivre

    Préparation :

    • Nettoyer les noix de Saint-Jacques et éplucher les crevettes.
    • Coupez les dos de cabillaud en gros cubes. Eplucher l’oignon et le couper en rondelles.
    • Laver les champignons rapidement sous le jet du robinet et les couper grossièrement.
    • Dans une cocotte, faire chauffer l’huile et ajouter l’oignon, les champignons et les petits pois. Laisser revenir à feu doux pendant 15 minutes.
    • Ajouter ½ verre d’eau puis les morceaux de cabillaud et le bouquet garni. Laisser cuire une dizaine de minutes.
    • Ajouter les crevettes et les noix de Saint-Jacques et laisser cuire encore 5 minutes. Saler et poivrer.
    • Ajouter la crème, mélanger et faire chauffer jusqu’à épaississement. Servir dans des assiettes creuses et napper avec la sauce.


    Valeur nutritionnelle par personne : Protéines :  46 g - Lipides :  9 g - Glucides :  8 g - soit  297 kcal

    Equivalence (pour m’aider à l’intégrer dans ma ration) : 2 carrés de sucre, 50 g de purée de pommes de terre, 50 g de pommes de terre vapeur, 50 g de coquillettes.

    Auteur : Nicole Kucharski
    Diététicienne nutritionniste diplômée
    Site internet

     

    Crédit photo : © M.studio - Fotolia.com

    http://www.afd.asso.fr

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire
  • Être diabétique, c’est vivre avec le diabète dans toutes les situations de la vie courante, personnelle ou professionnelle : école, travail, famille, loisirs, voyage... Dans cette rubrique, retrouvez tous nos dossiers thématiques : des conseils pratique sur la prévention, la prise en charge du diabète et la protection sociale et juridique des diabétiques, ainsi que des fiches pratiques pour choisir un métier, prendre une assurance, une mutuelle de santé ou faire un prêt.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Bien connu pour sa haute teneur en fer, l’épinard fournit aussi une quantité exceptionnelle d’autres vitamines et minéraux. Certains de ses antioxydants seraient particulièrement bénéfiques pour lesyeux. Et on peut l’apprêter de mille et une façons.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire