• Le diabète peut provoquer des troubles de la sexualité chez la femme comme chez l'homme

    Être diabétique, c’est vivre avec le diabète dans toutes les situations de la vie courante, personnelle ou professionnelle : école, travail, famille, loisirs, voyage... Dans cette rubrique, retrouvez tous nos dossiers thématiques : des conseils pratique sur la prévention, la prise en charge du diabète et la protection sociale et juridique des diabétiques, ainsi que des fiches pratiques pour choisir un métier, prendre une assurance, une mutuelle de santé ou faire un prêt.

    Le diabète (type 1 et 2) peut provoquer des troubles de la sexualité chez la femme comme chez l'homme. Contrairement aux idées reçues, le diabète n'empêche pas de vivre une sexualité épanouie. Il faut simplement connaître ces troubles pour mieux les éviter et trouver les solutions adaptées.

    Cet article aborde la question du « diabète au masculin » et fait le point sur la nature des troubles, les traitements et les médecins spécialisés.

     

    L’atteinte des artères (artériosclérose) ou des nerfs (neuropathie) peut provoquer une absence ou une insuffisance de l’érection, ainsi que des problèmes d’éjaculation. Un déséquilibre important ou une instabilité glycémique peuvent également perturber temporairement l’érection et l’éjaculation. Les troubles psychologiques (dépression, découverte du diabète...) peuvent aussi jouer un rôle.

    Des interlocuteurs pour en parler

    Le médecin spécialiste qui s’occupe des troubles sexuels chez l’homme diabétique est l’andrologue ou l’urologue. Un sexologue médecin peut aussi contribuer à régler ces problèmes sexuels.

     

    N’hésitez pas à évoquer le sujet en consultation avec votre médecin traitant et/ou diabétologue. Ils pourront vous proposer les examens nécessaires, les traitements appropriés, et vous orienter vers des spécialistes.

    Des traitements pour vivre une vie sexuelle satisfaisante

    Pour l’homme comme pour la femme, un bon équilibre glycémique, ainsi que le bon contrôle des facteurs de risque cardiovasculaire associés au diabète (tension artérielle, excès de cholestérol et de triglycérides, tabagisme, sédentarité, etc.) seront nécessaires pour améliorer l’efficacité des traitements spécifiques.

     

    La gamme des traitements va des médicaments qui améliorent l’érection aux traitements locaux (injections intra caverneuses réalisées dans le pénis), en passant par des traitements mécaniques (pompe à vide vacuum). En dernier ressort (mais totalement irréversible) la chirurgie peut être envisagée avec la mise en place de prothèses péniennes. Enfin, le traitement des infections (mycoses favorisées par le déséquilibre du diabète) est souvent simple et essentiel.

    http://www.afd.asso.fr/diabete-et/hommes

     

    « EpinardNAVARIN DE LA MER »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :