• Oedème aigu du poumon: OAP

    Oedème aigu du poumon: OAP

    • C’est le remplissage brutal des alvéoles pulmonaires par le plasma sanguin, responsable d’une gène respiratoire très impressionnante. C’est la principale manifestation aiguë de l’insuffisance cardiaque gauche.
    • La cause est que le coeur ne pouvant suffire à sa tâche (à la suite d'une insuffisance ventriculaire gauche ) provoque une stagnation du sang au niveau des poumons. La pression du sang augmente dans les vaisseaux pulmonaires et le plasma sanguins’échappe où il peut, donc vers les alvéoles pulmonaires qui peu à peu se noient. C’est donc une grande urgence.

    LES SIGNES

    • La crise survient brutalement, le plus souvent au milieu ou en fin de nuit. La personne étouffe, elle cherche son air, un grésillement puis un  graillonnement  se fait entendre dans le fond de sa gorge et dans son thorax ; En même temps elle devient pâle et se couvre de sueurs. Elle est obligée de s’asseoir dans son lit pour mieux respirer. Si elle ne le fait pas spontanément, il faut l’y aider.
    • La venue des secours (médecin en urgence ou Samu) permet généralement de résoudre la crise.

    LES CAUSES

    Ce sont avant toutes celles de l’insuffisance cardiaque gauche. De la même façon, la montée trop brutale en altitude sans que le coeur ait le temps de s’adapter peut provoquer un oedème pulmonaire.

    Une autre cause est l’oedème pulmonaire lésionnel qui survient dans des conditions particulières :

    • l’inhalation de produits volatiles et toxiques en particulier à base de chlore ou de dérivés chlorés.
    • Les atteintes des alvéoles par des bactéries ou des virus très agressifs (l’alvéolite).

    LE TRAITEMENT

    • C’est un traitement d’urgence : administration par le médecin en intraveineuse d’un diurétique, mise sous oxygène immédiat à haut débit, administration de dérivés nitrés.
      Parallèlement le traitement de la cause de cette insuffisance cardiaque est mis en route.
    • En général la crise cède et le malade va à l’hôpital pour bilan ou reste à domicile si le médecin en juge ainsi.
    • Mais parfois la crise cède mal et l’hospitalisation est faite en urgence en réanimation. Ce sera le traitement de l’insuffisance cardiaque qui sera poursuivi avec éventuellement mise sous respirateur artificiel.

     

    http://www.docteurclic.com/maladie/oedeme-aigu-du-poumon-oap.aspx

    « L’HBA1C OU HÉMOGLOBINE GLYQUÉEFourmillements »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :