• DOULEUR NEUROPATHIQUE : L’espoir d’un nouvel analgésique puissant mais non-opioïde

    Dans un contexte de prévalence croissante des douleurs chroniques, de dépendance croissante aussi aux analgésiques les plus efficaces, les opioïdes, et donc de besoin d’alternatives efficaces pour la prise en charge des douleurs neuropathiques, ce nouvel analgésique qui agit sur une voie de la douleur précédemment inconnue, proposé et documenté dans la revue ACS Chemical Neuroscience, pourrait contribuer à répondre à l’un des grands défis et besoins de santé publique.

     

    Une douleur neuropathique ou une douleur chronique se développe lorsque les nerfs du système nerveux central sont endommagés.

    Une douleur neuropathique ou une douleur chronique se développe lorsque les nerfs du système nerveux central sont endommagés. Elle fait donc suite à de multiples facteurs comme une chimiothérapie, un diabète, une fibromyalgie ou des lésions cérébrales ou de la moelle épinière…

     

    L’équipe de scientifiques de l’Université du Texas à Austin dirigée par les chimistes Stephen Martin et James Sahn nous présente un analgésique puissant qui agit sur une voie de la douleur précédemment inconnue. Ce composé synthétique, nommé UKH-1114 (en bleu), se montre ici aussi efficace pour soulager la douleur neuropathique chez des souris blessées que la gabapentine (en vert), un médicament largement utilisé pour soulager la douleur. Cependant le candidat fonctionne à une dose beaucoup plus faible, avec une durée d'action plus longue et donc avec un risque considérablement réduit d’effets secondaires. Le médicament se lie à un récepteur des cellules du système nerveux central, le récepteur sigma 2 (déjà décrit dans les Actes de l’Académie des Sciences américaine- PNAS (2)). UKH-1114, testé chez des souris modèles de lésions nerveuses soulage la douleur avec autant d’efficacité que la gabapentine. Enfin, la recherche est la première à démontrer que le récepteur sigma 2 peut être une cible prometteuse pour la prise en charge de la douleur neuropathique.

     

    L’espoir d’un nouvel analgésique puissant mais non-opioïde : Les chercheurs ont déjà déposé une demande de brevet pour leur nouveau composé. D'autres études sont en cours pour démontrer la sécurité, l'efficacité et la biodisponibilité orale. Il faudra aussi des années pour démontrer, dans les règles, que le candidat est non additif chez les humains. Cependant la découverte pourrait contribuer à relever l'un des plus grands défis de santé publique, l'épidémie d'abus d'opioïdes.

     

    Sources : ACS Chemical Neuroscience June 23, 2017 DOI: 10.1021/acschemneuro.7b00200

    Sigma 2 Receptor/Tmem97 Agonists Produce Long Lasting Antineuropathic Pain Effects in Mice

    (2) PNAS May, 2017 doi: 10.1073/pnas.1705154114 Identification of the gene that codes for the σ2 receptor

    Plus d’études sur la Douleur Neuropathique

     

    Cette actualité a été publiée le 18/08/2017 par Équipe de rédaction Santélog

    Vous pouvez nous suivre sur : 

    https://www.santelog.com/actualites/douleur-neuropathique-lespoir-dun-nouvel-analgesique-puissant-mais-non-opioide?

    « Une aide financière pour s’occuper de son enfant diabétique Entrée aux pamplemousses roses »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 19 Août à 14:54
    LADY MARIANNE

    croisons les doigts-
    avec ma fibro--- même l'Izalgy ne fait rien-
    j'ai mal partout- et trop chaud tout le temps-et fatigue -
    bon week-end-bises amicales-

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :