• brandade-cabillaud

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Pourquoi y a t-il du sucre dans les produits salés ?

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire
  • Sensibiliser le plus grand nombre au diabète et à ses conséquences, c’est l’objectif de cette semaine de prévention. Pour poursuivre dans la dimension ludique de la campagne, nous vous proposons de jouer à « La roulette du diabète » avec les bénévoles de nos associations locales à l’occasion des nombreuses animations proposées tout au long de la semaine.

    Enrichissez vos connaissances sur le diabète en vous amusant : 8 mots en « ette » pour la roulette 

    Lancez un dé sur un tapis coloré et découvrez le mot clé en « ette » sur lequel vous allez pouvoir échanger avec les bénévoles : basket, chouquette, layette, calculette, … En tout, 8 sujets pour savoir le vrai du faux : hérédité, alimentation, activité physique, les chiffres du diabète, la Fédération et ses bénévoles. Vous avez même le droit de jouer plusieurs fois et de remporter un petit cadeau.


    Et profitez-en aussi pour compléter le questionnaire de test de risque qui sera mis à disposition pendant les animations.

    Nos bénévoles vous attendent

    La carte interactive vous indique où trouver l’animation la plus proche de chez vous :

     

    CONTRE LE DIABÈTE


    Et aussi notre serious game - « Rififi à Daisy Town » - Lucky Luke vous emmène à la découverte des facteurs de risque du diabète.

     

    http://www.afd.asso.fr/actualites/semaine-de-prevention-jouez-la-roulette-du-diabete-006956

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Les édulcorants basses calories dans les nouvelles recommandations britanniques

    17.06.16

    Les nouvelles recommandations alimentaires développées au Royaume-Uni, le « Eatwell Guide », accordent une place aux édulcorants en tant qu’alternatives aux sucres ajoutés dans les aliments et, surtout, les boissons.

    britse voedselaanbevelingen eatwell guide

    Avec la progression fulgurante de l’obésité et du diabète de type 2 dans le monde, ainsi que les recommandations visant à réduire la consommation de sucres, les édulcorants basses calories se présentent comme une manière  de diminuer sa consommation de sucre et de calories.  Ces nouvelles recommandations alimentaires, qui se présentent sous forme de parts d’une assiette que l’on doit consacrer aux différentes catégories d’aliments, ont pour but de fournir au public des messages simples sur ce qui constitue une alimentation saine, tout en étant basés sur les preuves scientifiques.

    Le guide encourage notamment la consommation de fruits, légumes, céréales complètes, et attire l’attention sur la nécessité de réduire la quantité des graisses saturées, sel et sucre. Le recours à des aliments et boissons rendus moins caloriques grâce aux édulcorants est à ce titre une option permettant de réduire l’apport en sucres.

    Boire 6 à 8 verres par jour de boissons sans sucres

    Pour la première fois dans les recommandations britanniques, l’hydratation fait l’objet d’un point particulier. Le nouveau guide recommande de boire quotidiennement 6 à 8 verres de boissons, comprenant l’eau, le lait écrémé, le thé, le café et les boissons light/zéro sans sucres. Ces repères montrent la place des édulcorants basses calories en tant qu’alternatives aux sucres ajoutés dans une alimentation équilibrée et plaisante, en particulier pour ce qui concerne les boissons. C’est en effet dans les boissons light/zéro sans sucres que la réduction en sucres et en calories par rapport au produit équivalent sucré est la plus importante, puisqu’elle atteint pratiquement 100 %.

    Visualiser combien de calories vous économisez selon le type de denrée choisie.

    Référence : Public Health England. The Eatwell Guide, mars 2016.

     

    http://www.edulcorants.eu/news/edulcorants-basses-calories-nouvelles-recommandations-britanniques/?

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • D'après l'ONG Foodwatch, Coca-Cola aurait versé près de 7 millions d'euros à des organismes et médecins pour qu'ils vantent les mérites des boissons "light". 

    Selon l'ONG Foodwatch, la marque Coca-Cola aurait versé des pots-de-vins à plusieurs organismes et médecins français afin qu'ils fassent la promotion des sodas "light", les vantant comme moins dangereux pour la santé que les boissons gazeuses traditionnelles. "La liste des projets et organismes subventionnés en France illustre comment les près de 7 millions d’euros injectés par le géant du soda sont savamment employés à brouiller le débat sur l’obésité et le diabète", assure l'ONG. Des chercheurs, nutritionnistes et diététiciens sont concernés. 

    Un million d'euros pour le CNDS.

    Foodwatch publie la liste des organismes qui ont perçu de l'argent. Parmi eux figurent notamment le Centre national pour le développement du sport (CNDS), qui mène des actions contre l'obésité des jeunes. Il aurait reçu plus d'un million d'euros. La fédération française des diabétiques, elle, aurait touché au moins 268.000 euros. "Près de 8 diabétiques sur 10 recourent à ces édulcorants régulièrement, souvent sur les recommandations de leur médecin", souligne l'ONG, se basant sur un sondage du CSA.  

    Une stratégie de désinformation.

    Foodwatch dénonce une stratégie de "désinformation" de la part de Coca-Cola et rappelle que "les sodas contribuent à l'inquiétante progression du taux de surpoids (30%) et d'obésité (13%) chez les adultes en France et augmentent le risque de diabète, selon plusieurs études."

    En 2015, l'Agence nationale de sécurité sanitaire des aliments (Anses) avait conclu que les édulcorants intenses, employés dans les sodas light, n'avaient pas d'effet bénéfique sur le contrôle glycémique des personnes diabétiques, et que leur consommation prolongée pouvait comporter des risques. 

    http://www.europe1.fr/societe/les-bienfaits-des-sodas-light-vantes-grace-a-des-pots-de-vins-2723845

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    2 commentaires
  • Vegan, végétalien, végétarien, tous des concepts que l'on croise de plus en plus au quotidien. Ce phénomène grandissant est aujourd'hui considéré comme une véritable tendance que les gens cherchent de plus en plus à suivre.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire
  • Certaines substances volatiles produites par les tumeurs cancéreuses touchant la prostate peuvent être détectées par des chiens spécialement entraînés. Pourrait-il en être de même pour les cancers du sein ? Afin de répondre à cette question, un essai clinique a été initié par une entreprise de Haute-Vienne, avec le soutien de l’Institut Curie.

    Par la rédaction d'Allodocteurs.fr, avec AFP

    Rédigé le 20/06/2016

    Cancer du sein : le flair du chien au banc d'essaiUn berger malinois (GFDL Pleple2000)

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • L’Arnica Montana est une plante de la famille des astéracées, qu’on appelle aussi herbe aux chutes, Arnique des montagnes, plantain des Alpes ou encore tabac des Vosges. On la trouve couramment dans les prairies subalpines, entre 800 et 2400 mètres.

    Lumière sur cette plante pas comme les autres.

    L’arnica en usage externe

    L’arnica en usage externe

    C’est au Moyen-Âge que l’on a les premières traces d’usage de l’arnica contre les contusions. Mais il faudra attendre le XVIIIe siècle pour trouver la préparation de la teinture d’arnica, que l’on utilise encore aujourd’hui. 

    En usage externe, l’arnica agit contre les contusions,hématomes, enflures, entorses, varicosités etpiqures d’insectes.

    Il s’avère également efficace pour lutter contre les douleurs musculaires et rhumatismales.

    Comment l’utiliser ?

    • En décoction : 5 à 10 grammes de fleurs par litre d’eau.

    Faire bouillir. Laisser infuser 10 minutes et appliquer en compresses chaudes.

    • En cataplasme : froisser des feuilles et des fleurs d’arnica, puis appliquer sur les zones touchées.
    • En teinture : 200 grammes de fleurs – 1 litre d’alcool à 60 %.

    Faire macérer 10 jours puis employer dilué dans l’eau, en compresses.

    • En huile : Faire macérer 250 grammes de fleurs séchées ou 500 grammes de fleurs fraiches dans ¾ de litre d’huile d’olive.

    Filtrer et appliquer directement sur les coups et contusions.

     

    L’arnica en usage interne

    En usage interne, l’arnica aurait des effets toniques,excitants et serait un stimulant cérébral.

    Il permettrait également de faire baisser la fièvre.

    Cependant, l’usage interne domestique de l’arnica est bien trop dangereux, car très toxique, il convient donc de réserver son usage à l’homéopathie (toutefois controversé).

    Il peut en effet provoquer :

     

    • Une altération du système nerveux ;
    • Des sueurs froides ;
    • Des céphalées ;
    • Des douleurs abdominales ;
    • Des palpitations ;
    • Des troubles respiratoires ;
    • Des tremblements ;
    • Des étourdissements.

    Il existe également des cas d’allergies à l’arnica. De plus, la prise simultanée d’une plante ou d’un médicament ayant des propriétés anticoagulantes/antiplaquettaires peut augmenter le risque d’hémorragie.

    Pour aller plus loin, consultez nos fiches : Arnica et Arnica Montana

    Attention, n’appliquez pas d’arnica sur une plaie ouverte et évitez les yeux et la bouche.

     

    Sources :

    Le Petit Larousse des plantes qui guérissent, 500 plantes et leurs remèdes, Editions Larousse 2013

    Jean Valnet, La phytothérapie, se soigner par les plantes, Éditions Vigot, 2001

    Crédits photo : shutterstock.com

     

    http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=Arnica-montana

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Philadelphie est devenue le 16 juin 2016 la première grande ville américaine à voter une taxe sur les sodas et boissons sucrées. La taxe sera de 0,51 dollar (0,45 euro) par litre de soda et autres boissons sucrées, y compris celles basses en calories, à l'exception de celles composées d'au moins 50% de lait ou de fruits frais. Le maire de la ville a dû faire face aux lobbies de l'industrie du soda qui comptent bien saisir la justice.

    Par la rédaction d'allodocteurs.fr avec AFP

    Rédigé le 17/06/2016

    Philadelphie, première grande ville américaine à taxer les sodasPhiladelphie, première grande ville américaine à taxer les sodas

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • glace-melon

    Sans sucres ajoutés, ni dans la glace, ni dans la chantilly. Prenez un coup de frais avec ce dessert !
     Une glace au melon express et sa chantilly au siphon à la menthe et ses touches subtiles de thé.

    Utile pour cette recette:

    Siphon à Chantilly
    Cartouches
    Stévia
    Colorants

    RECETTE DE GLACE AU MELON ET SA CHANTILLY AU THÉ ET À LA MENTHE

    glace-melon-menthe
    • PRODUIT: 4 glaces (4 Portions)
    • PRÉPARATION:  35 mins

    Moins de 20g de glucides par part ( cela peut être variable en fonction de la maturité du melon

    INGRÉDIENTS

    INSTRUCTIONS

    1. Couper le melon en petits cubes et mettre au congélateur environ 3h
    2. Mélanger la crème, la menthe et le siron, les feuilles de thé et 15g de stévia. Laisser reposer 2H puis passer au chinois et verser dans un siphon. laisser au frais 1H
    3. Sortir les melons et les mixer avec le fromage blanc et 15g de stévia. Verser dans des coupes et couvrir de chantilly !
    • TYPE DE PLAT:
    • NIVEAU DE DIFFICULTÉ: Facile

    ww.recette-pour-diabetique.com/glace-au-melon-et-sa-chantilly-au-the-et-a-la-menthe/?

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Selon l'association Agir pour l'environnement, des nanoparticules ont été retrouvées dans des produits alimentaires - plat préparé, biscuits, chewing-gums et mélange d'épices - sans être signalées sur les étiquettes. L'association veut saisir la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) afin qu'elle saisisse les produits incriminés. 

    Par la rédaction d'allodocteurs.fr avec AFP

    Rédigé le 15/06/2016

    Une ONG dénonce la présence de nanoparticules dans des produits alimentaires préparés

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • L'OMS recommande un traitement plus court - développé par Action Damien - contre la tuberculose multirésistante

    AddThis Sharing Buttons

    Action Damien est très heureuse et très fière de l'annonce faite par l'organisation mondiale de la santé de promouvoir un nouveau traitement, plus court, pour lutter contre la tuberculose multirésistante. Action Damien est très fière de cette avancée énorme pour les malades, puisque c'est elle qui a mis au point ce traitement dans ses projets au Bangladesh, en collaboration avec le docteur Armand Van Deun.

    Action Damien profite de l'occasion pour remercier l'institut de médecine tropicale d'Anvers, la DGD et l'Union, trois partenaires de longue date qui l'aident dans ses projets. Elle tient aussi à remercier les nombreux bénévoles et donateurs qui la soutiennent depuis plus de 50 ans.

    A titre d'information, voici le reportage diffusé dans le "13 heures" de RTL-TVI ce samedi 14 mai: http://www.rtl.be/info/Video/581191.aspx

     

    https://www.actiondamien.be/actualites/MDR-9-month

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Un « pancréas artificiel », actuellement testé par 45 malades dans neuf hôpitaux en France, pourrait changer la vie des diabétiques.

    Un « pancréas artificiel », actuellement testé par 45 malades dans neuf hôpitaux en France, pourrait changer la vie des diabétiques. | AFP

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    2 commentaires
  • Ostéopathie ou Étiopathie ?

    Dans les faits, pour les patients, pas/peu de différence(s) fondamentale(s) entre un « ostéo » et un « étio » ; on reste dans des divergences philosophiques et/ou politiques.

    L’ostéopathie a sans doute une meilleure visibilité, un statut plus clair. C’est une question d’histoire, d’ancienneté, de contexte. L’Etiopathie est une discipline fondée par Christian Trédaniel en 1963, donc assez récente.

    Mais comme souvent, on choisit un thérapeute plutôt qu’une thérapie.

     

    etiopathie-mains-soins
    image : institut français d’Etiopathie

    L’Etiopathie, une pratique encadrée

     

    Le niveau d’excellence de l’Étiopathie ne s’improvise pas. Six années d’études particulièrement exigeantes visent ainsi à garantir l’efficacité des soins qui seront plus tard prodigués par des étudiants devenus praticiens à part entière.

    Cette formation se fait au travers des quatre Facultés Libres dont s’est dotée la profession afin de dispenser un enseignement de qualité, à Paris, Rennes, Toulouse et Lyon. Tous déclarés auprès de leur rectorat respectif, ces établissements sont constitués en associations à but non lucratif, car leur seul objectif est de dispenser l’enseignement de l’Etiopathie, au prix le plus juste et dans un cursus uniformisé permettant à l’étudiant de passer si nécessaire d’un établissement à l’autre.

    Mais surtout, et c’est là une autre caractéristique de l’Etiopathie, l’unicité de son enseignement correspond à l’unicité de la méthode, et garantit au patient de recevoir partout en France et au-delà (de nombreux étiopathes s’installent à l’étranger) un traitement en tous points comparable.

    Le socle

    L’enseignement de l’Etiopathie vise en premier lieu à assurer aux futurs praticiens une parfaite connaissance du corps humain et de son fonctionnement, sans laquelle cette méthode resterait sans objet. Cela signifie des heures et des heures d’anatomie, de biologie, de physiologie, puis de pathologie, avec une mention particulière pour l’anatomie, enseignée par les meilleurs spécialistes à un niveau désormais unique en France, bien supérieur à ce qui se pratique en faculté de médecine, par exemple.

    De même, de nombreux travaux pratiques de dissection s’avèrent indispensables pour une compréhension de l’anatomie pratique et pas seulement théorique.

    Mais encore faut-il mettre en perspective ce savoir. L’enseignement de la systémique et de la cybernétique, bases théoriques fondamentales, permet aux étudiants d’acquérir cette approche systémique et non plus analytique du corps humain, qui distingue l’Étiopathie des autres approches médicales.

    Le corps humain est ici considéré comme un ensemble structuré de systèmes et de sous-systèmes en interaction entre eux et en rapport permanent avec le milieu extérieur ; il y est étudié dans sa mécanique, dans ses régulations physiologiques, vasculaires, neurologiques et hormonales, tout comme est étudié le rôle particulier que joue la fonction temps.

    La méthode de l’Étiopathie

    C’est sur ce socle solidement établi que s’ancre dans un deuxième temps l’étude de la méthode étiopathique à proprement parler, méthode permettant d’établir une relation de causalité entre les phénomènes pathologiques – douleurs, inflammations, blocages… – présentés par les systèmes biologiques et la structure de ces derniers. Ainsi, l’étudiant apprend progressivement à déterminer quelle altération de la structure a permis l’installation de la pathologie, à identifier la cause de cette altération, en d’autres termes : à établir le diagnostic étiopathique.

    L’apprentissage

    C’est le troisième volet de la formation : l’apprentissage des gestes d’intervention qui permettent de supprimer la cause des altérations et donc ses effets pathologiques. Tout comme un pianiste à son clavier, l’étudiant s’exercera pendant six ans jusqu’à obtention d’une exécution parfaite du geste adapté, et continuera sa vie durant pour ne pas la perdre…

    Exemples de succès pour l’Etiopathie

    Très bons résultats, par exemple sur :

    • La stérilité féminine (il est arrivé à Jean-Paul Moureau de réactiver la fertilité d’une femme ayant subi dix-sept inséminations artificielles),
    • Les ulcères,
    • Les hernies discales,
    • Les hépatites virales,
    • Les troubles digestifs,
    • Les troubles urinaires,
    • Les scolioses (uniquement sur les jeunes quand la colonne est encore plastique),
    • Sur les enfants qui font des otites ou des angines à répétition.

    Plus d’informations sur l’Etiopathie :

    Trouver un étiopathe près de chez nous :

    Liens intéressants

    • http://www.etiopathie.com/
    A lire aussi :


    En savoir plus sur http://www.consoglobe.com/etiopathie-medecine-alternative-complementaire-sante-cg/2#q1rSYl85xu8vw1AG.99

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • C’est viscéral : dès qu’une pratique est efficace, permet de soigner les causes plutôt que les effets, donc en se passant le plus possible de chimie, certes efficace, mais bien souvent en temps de crise uniquement, je dois en savoir plus…
    Etiopathie - 'le corps est comme l'écran tactile d'un iPad !'

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • C’est parti pour l’Euro 2016, en famille, entre amis devant la TV avec un apéritif dînatoire.
    aperitif dinatoire

    Des idées pour apéritif gourmand tout en faisant attention à sa ligne et à l’apport en glucides:
     

    Un apéro devant un match de Foot ne se limite pas à de la Bière, des Chips et des pizzas. Pour un diabétique c’est même déconseillé !
    Une grosse poignée de chips peu apporter jusqu’à 10g de Glucides, une part de Pizza entre 15 et 20g (consultez nos recettes de pizzas ) et la Bière est très calorique ( préférez nos cocktails sans sucre et sans alcool ).
    Pour un diabétique il est important de consommer les boissons alcoolisées avec modération car elles ont un effet hypoglycémiant , donc penser à augmenter la part de glucides (sucres complexes) lors de l’apéro si vous en buvez  (suivre les conseils de votre diététicien pour les doses).

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Burn-out

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire
  • Un arrêté, publié le 24 mai au journal officiel, limite la teneur maximale en sucre ajouté dans les produits locaux distribués exclusivement en outre-mer. Votée il y a trois ans, la loi Lurel interdit la distribution de produits agro-alimentaires plus sucrés qu'en métropole. L'appétence au goût sucré dans les DOM-TOM serait induite par des habitudes créées depuis l'enfance. 

    Outre-mer : un arrêté limite la teneur en sucre des produits locaux

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    2 commentaires
  • flan-abricots

    Plus léger qu’un flan pâtissier classique, avec moins d’oeufs et sans sucre ajouté.
    Ce Flan aux abricots se prépare avec des fruits de saisons.
    Fondant, moelleux, légèrement acidulé….  à Goûter !
     
    Pour préparer cette recette de mousse au chocolat on vous conseille:

    Xylitol
    Lait d’amande
    Ramequins
    Stévia

    RECETTE DE FLAN PÂTISSIER AUX ABRICOTS ET LAIT D’AMANDE

    flan-patissier-abricots
    • PRODUIT: 4/6 ramequins (4/6 Portions)
    • PRÉPARATION:  40 mins
    • CUISSON:  50 mins
    • PRÊT DANS:  1 hr 30 mins

    Pour 4 parts gourmandes compter 28g de glucides (dont 20 de sucres simples) - Pour 6 parts ce sera 19,3g dont 13g de sucres simples.

    INGRÉDIENTS

    INSTRUCTIONS

    1. Dénoyauter et couper les abricots en 2 puis faire "compoter" 10mn à feu doux avec 5cl d'eau et le xylitol.
    2. Battre les oeufs avec la stévia et la Maïzena
    3. Chauffer le lait d'amande avec la gousse de de vanille fendue - laisser les grains de vanille avant de retirer la gousse. Verser en fouettant sur les oeufs et remettre à feu doux jusqu'à épaississement
    4. Répartir les abricots dans des ramequins et verser la préparation dessus. Mettre au four 35 à 40mn à 200°

    http://www.recette-pour-diabetique.com/flan-patissier-aux-abricots-et-lait-damande/?

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires