• Ce samedi 31 Octobre , c’est Halloween !
    Nos petites têtes blondes (et les grands qui ont encore une âme d’enfant) vont fêter cela.
    Mes Halloween rime avec sucreries… et glycémie pour les diabétiques.

    halloween-diabete2
    Quels conseils donner pour que nos enfants et les plus grands en profitent ?
     Tout d’abord il faut se référer aux conseils des diététiciens  et sans se substituer au professionnels de la santé, il y a certaines évidences:

    La plupart des bonbons contiennent 80 à 100g de glucides pour 100g (dont sucres) et il est clair que ça va pas faire bon ménage avec la glycémie.
    La consommation de bonbons par un diabétique de type 1 (enfant ou adulte) entrainera forcément une hyperglycémie si la dose d’insuline n’est pas adaptée ou si on ne fait pas 10 fois le tour du pâté de maison en courant…
    A titre d’exemple, 2 Carambars correspondent à pratiquement 20g de glucides… l’équivalent d’un dessert !

    bonbons

    Dans la majorité des cas (si pas de contre indications du personnel médical) , les produits sucrés ne doivent pas être supprimés.
    Nos enfants peuvent se sentir frustrés et ils méritent comme tout le monde d’avoir une vie normale.
    Par contre ils doivent être consommés avec modération dans le cadre d’une bonne gestion du diabète et il faut que cela soit occasionnel.
    Le premier conseil que donne le diététicien est de ne pas trop l’habituer au goût sucré …

    QUE FAIRE POUR HALLOWEEN ?

    Je vous invite à apporter vos témoignages ! (ici ou sur facebook)
    ils seront peut être utiles pour d’autres diabétiques

    Parmi les pistes (à adapter …)
    chocolats• Privilégier les chocolats ( entre 30 et 50g de glucides  pour 100g en fonction de la teneur en cacao)
    • Éviter les caramels et les bonbons trop durs
    • Essayer les biscuits
    et plus simple:  proposer des bonbons sans sucres !

    Mais dans tous les cas, il faudra adapter l’insuline à la consommation des sucreries – éviter une consommation en dehors des repas  ( préférer au goûter, au dessert….)
    Et lorsque l’enfant revient de sa tournée, contrôler avec lui et peut être échanger ce qui est trop sucré par d’autres gourmandises.

    Si vous ne connaissez pas la valeur en glucides des bonbons… dites vous qu’un bonbon « dur » à base de sucre peut facilement représenter 4g de glucides pour 5g

    Pour tous, voilà quelques gourmandises spécial Halloween allégées en sucres que nous vous avons déjà proposé dans nos recettes:
    halloween-gateaux

    http://www.recette-pour-diabetique.com/enfants-diabetiques-et-halloween/? 

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • On le sait, le fromage est une institution en France, il a même fait l’objet d’une étude qui montre qu’il serait aussi addictif que certaines drogues dures. Si vous ne souhaitez pas consommer de fromage issu d’animaux, voici une alternative qui pourrait sûrement vous intéresser.

    Recette : faux fromage de chèvre au basilic

    Ingrédients pour 4 personnes :

    • 225 grammes de tofu ferme
    • 1 cuillère à café de miso
    • 3 cuillère à soupes de jus de citron
    • 1 cuillère à café de poudre d’oignon
    • 4 gousses d’ail confites
    • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
    • 1 pincée de sel, de poivre

    fromgae-frais-recette-vegan-basilic

    Préparation du fromage frais végan :

    • Couper le tofu en cubes, le mettre dans une casserole, recouvrir d’eau et porter à ébullition, laissez frémir cinq minutes environ.
    • Egouttez dans une passoire et laissez refroidir.
    • Mixez tous les ingrédients pour que cela devienne une purée bien homogène.
    • Ajoutez le basilic ciselé et mixez encore un peu.
    • Tassez et égalisez dans de petits moules flexibles, de type muffins ou mini cakes.
    • Une fois terminé, mettez vos moules au frais pendant quelques heures avant de démouler.

    Voilà, vous êtes l’heureux détenteur d’un fromage 100% bio et délicieux. Si vous souhaitez aller plus loin, n’hésitez à consulter notre recette vegan : un gratin de quinoa au fromage frais

     

    http://www.consommerdurable.com/2015/10/recette-vegan-fromage-basilic/?

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  •    fromage beyaz peynirC’est le fromage le plus consommé en Turquie, proche de la Feta 

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Recette équitable : pâtes aux 5 saveurs

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • paupiette-limande-courgette

    Un repas sain, équilibré, léger…. on sait faire !
    Tester la Limande, poisson proche de la plie, du carrelet ou de la sole…
    Et n’oubliez pas les légumes « bio » cueillis au marché … 

    La petite touche finale avec une sauce béarnaise plus appréciable lorsqu’elle est faite maison.


    La cuisson vapeur permet de garder le meilleur du goût et avec un appareil adapté, la cuisson est plus simple…

    Pour faire tout en un, on a choisit le cuiseur vapeur de Seb actuellement en promo sur Amazon : Seb VS404300 Cuiseur Vapeur

    une référence pour cuire en même temps légumes et poisson (ça fera moins de vaisselle ! )

    RECETTE DE PAUPIETTES DE LIMANDE ET SES LÉGUMES À LA VAPEUR

    roule-limande
    • PRODUIT: 4 assiettes (4 Portions)
    • PRÉPARATION:  40 mins
    • CUISSON:  25 mins
    • PRÊT DANS:  1 hr 5 mins

    30g de glucides via les féculents par part et quelques grammes via les légumes... En choisissant des légumes Bio... c'est bio ! ;-) et une sauce béarnaise sans gluten ...

    INGRÉDIENTS

    INSTRUCTIONS

    1. Réaliser des fines tranches à partir de la grosse courgette à l'aide d'un économe large. Mettre 2 tranches côte à côte, poser le filet de limande dessus - rouler puis découper en 2. maintenir avec des pics en bois.
    2. Gratter les carottes fraîches (sans les éplucher), laver les mini courgettes, laver et gratter les rattes (ici on les a épluché...) Cuire à la vapeur entre 25mn
    3. Ajouter le poisson dans le cuiseur vapeur au bout de 10mn
    4. Servir avec une sauce béarnaise du commerce ou faire maison : la recette ici: sauce béarnaise découper les courgettes en 2 et poser le poisson dessus...quelques brins d'aneth et c'est tout !

    http://www.recette-pour-diabetique.com/paupiettes-de-limande-et-ses-legumes-a-la-vapeur/

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • C’est un décret qui donne de l’urticaire aux allergologues. Il doit être signé ce lundi dans le cadre de la réforme des études médicales et prévoit la suppression de cette spécialité, nous apprend Le Parisien.
    Surprenant, alors que l’OMS estime que ce fléau mondial touchera une personne sur deux en 2050 et que 20 millions de Français sont victimes d’allergies aux acariens, aux pollens, aux poils de chat ou aux cacahuètes. 
    Résultat, les salles d’attente de ces 1 200 médecins ne désemplissent pas et les listes d’attente pour obtenir un rendez-vous s’allongent. 

    Voilà pourquoi la profession avait bon espoir de faire reconnaître cette discipline comme une véritable spécialité. « A la clé, précise la journaliste Claudine Proust, quatre ans d’études spécifiquement consacrées à l’allergologie et l’immunologie, après les sept années de formation « initiale » comme généraliste, au lieu de la formation en deux ou trois années seulement et délivrée jusqu’ici sous forme d’un certificat. »

    D'ailleurs, 15 pays de l’Union européenne l’ont bien compris, ajoutent les représentants des allergologues.

    Mais voilà, tous les certificats ont été supprimés dans le cadre de la réforme des études médicales et, finalement, l’allergologie n’a pas été retenue dans la liste des spécialités d’internat. Le forcing exercé par certains hospitaliers en serait l’une des causes. Il est vrai qu’un pneumologue traite l’asthme et un dermatologue, l’eczéma.

    Mais on assiste à la montée d’allergies croisées, respiratoires et alimentaires, objecte un allergologue, interrogé par le quotidien. Préjudiciable pour les patients, la disparition à terme de cette spécialité condamnerait également la recherche clinique et les services hospitaliers qui tentent de s’adapter à l’évolution d’une pathologie de plus en plus complexe.

    http://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Vu-dans-la-presse/12515-Allergologue-une-specialite-menacee-de-disparition

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire
  • Gratin à la courge spaghetti / I.G.

     

    réparation : 20 minutes
    Cuisson : 1h20 minutes

    Ingrédients : 

    Pour 6 personnes

    • 1 courge spaghetti (environ 2 kg)
    • 2 gousses d’ail
    • 2 petits oignons
    • 100 g de lardons en dés
    • ½ litre de coulis de tomate
    • paprika, sel, poivre
    • 150 g de fromage râpé
    • huile d’olive

    1- Couper la courge en 2 dans le sens de la longueur puis huiler la partie tranchée. Faire cuire la courge au four thermostat 7 pendant 45 minutes.

    2- Quand la courge est cuite, la curer et enlever les pépins.

    3- Eplucher les oignons, les couper en dés et les faire revenir dans deux cuillères d’huile d’olive. Ajouter les lardons.

    4- Incorporer les spaghetti; les faire cuire 2 minutes en remuant.

    5- Verser le coulis de tomates et continuer la cuisson 5 minutes à feu doux. Saler, poivrer, ajouter une cuillère à café de paprika et l’ail.

    6- Verser dans un plat à gratin préalablement beurré ou mieux dans la peau de la courge si vous l’avez conservée.

    7- Recouvrir de fromage râpé et enfourner thermostat 7.

    Régalez-vous !

    Les petits conseils d'Eloïse 

    Faites appel à votre créativité. Variez les épices, le fromage. Ajoutez d’autres légumes à la courge, des poivrons par exemple. Remplacez les lardons par du bœuf haché.

     

    http://www.gerbeaud.com/cuisine/gratin-de-courge-spaghetti,1100.html?utm_campaign=ML312&utm_medium=email&utm_source=dl

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire
  • Les ferments lactiques, solution aux troubles fonctionnels intestinaux

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire
  • Après avoir mené un test dans des supermarchés de 11 pays européens, dont la Belgique, Greenpeace affirme mercredi avoir trouvé des résidus de pesticides dans 83% des pommes commercialisées par ces grandes surfaces.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    2 commentaires
  • Avoir peu de grains de beauté sur le bras n'immunise pas contre le mélanome…

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire
  • Bien les cuisiner pour conserver leurs vertus pour la santé.

    Lorsqu'on les cuit sans graisse, les champignons sont un des aliments les moins caloriques qui existent : à peine 50 kcal pour une barquette de 250 grammes. D'où leur succès dans les recettes minceur !

    L'IMPORTANCE DE LA QUALITÉ DU SOL

    Les protéines constituent la quasi-totalité de la valeur calorique des champignons. Les champignons peuvent aussi être considérés comme des végétaux. Ils sont, en effet, riches en fibres et contribuent ainsi à un meilleur transit. Ceci dit, au sens strict du terme, il ne s'agit pas de végétaux mais bien de sporophores appartenant au règne des fungi (du latin fungus, champignon).

    Contrairement aux végétaux qui sont capables de synthétiser des sucres à partir de ressources minérales, les champignons doivent extraire des composés organiques déjà constitués de leur environnement. Ils s'alimentent donc en puisant des nutriments dans le sol par le biais de leurs très fines racines (mycélium). D’où l'importance du sol sur lequel les champignons

     

    DES ATOUTS SANTÉ NON NÉGLIGEABLES

    La valeur nutritive des champignons ne dépend pas seulement du sol sur lequel ils se développent, elle dépend aussi de l'espèce. Les champignons sont, en règle générale, riches en : vitamine C, vitamine B, phosphore, fer, soufre, sélénium (surtout présent dans les pleurotes). Les shiitake, eux, auraient des propriétés anticancéreuses et la plupart des champignons auraient un effet bénéfique sur le cholestérol et le taux de sucre dans le sang.

    Les gastronomes les apprécient crus, braisés ou cuits à l'étouffée. Ils agrémentent aussi les salades, les sauces, les pots-au-feu, les viandes et les poissons au gril ou au barbecue.

    A CONSOMMER RAPIDEMENT OU À SURGELER

    Les champignons frais doivent présenter une jolie couleur homogène et être fermes au toucher. Ils ne peuvent jamais paraître visqueux. Attention, ils ne se conservent que 2 à 3 jours maximum au réfrigérateur. On peut, en revanche, les surgeler. Blanchissez-les d'abord brièvement (en les plongeant quelques secondes dans l'eau bouillante) ou faites-les revenir dans un peu d'huile d'olive. Egouttez-les soigneusement, puis déposez-les sur une grille dans le surgélateur. Dès qu'ils sont surgelés, mettez-les dans des boîtes ou des sachets en plastique : ils garderont ainsi leur valeur nutritive pendant environ trois mois. Et les champignons en boîte ou en bocal ? S'ils sont riches en fibres (et en sel !), ils le sont nettement moins en vitamines.

    UNE OMBRE AU TABLEAU

    Les champignons contiennent de l'agaritine, une liaison azotée (hydrazine) qui se décompose dans notre organisme en substances extrêmement actives, qui peuvent être cancérigènes. Pas de panique cependant : la chaleur inactive une bonne partie de l'agaritine. Les scientifiques affirment qu'il faudrait en manger d'énormes quantités pour courir un risque réel.

    GARE À LA CUEILLETTE SAUVAGE

    Partir seul à la cueillette aux champignons n'est pas une bonne idée, même si on emporte un bon guide illustré. Rien de plus difficile que de distinguer les variétés comestibles des autres. Le danger est donc bien trop grand pour se lancer seul à l'aventure. Chaque saison, des spécialistes pourtant aguerris confondent une espèce avec une autre ou se laissent tenter par une variété de champignon qu'ils découvrent pour la première fois en Belgique.

     

    EN SAVOIR PLUS ,

    Partager
     

    http://plusmagazine.levif.be/fr/011-458-Les-champignonsont-tout-bon.html

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Stress, maladie ou baisse de forme passagère, les circonstances font qu’il est parfois nécessaire de se redonner un coup de fouet. Découvrez 5 plantes qui aident à retrouver de l’énergie.

    Le ginseng pour lutter contre la fatigue

    Le ginseng pour lutter contre la fatigue

    Le ginseng est une plante médicinale très renommée en Asie et reconnue pour ses vertus stimulantes, y compris pour le développement de la force physique1.

    Une étude a été réalisée en 20132 sur 90 personnes (21 hommes et 69 femmes) souffrant d’hypersomnie idiopathique, qui se caractérise par une somnolence excessive durant la journée et parfois de longues nuits de sommeil. Les patients ont reçu soit 1 ou 2 g d’extrait alcoolique de ginseng par jour, soit un placebo pendant 4 semaines. A l’issue des 4 semaines, les résultats ont montré que seule une dose de 2 g d’extrait alcoolique de ginseng avait pu améliorer la fatigue ressentie par les participants, estimée grâce à l’échelle visuelle analogique. Les patients ayant reçu 2 g d’extrait alcoolique de ginseng par jour ont vu leur état de fatigue passer de 7,3/10 à 4,4/10 sur l’échelle visuelle analogique contre de 7,1 à 5,8 pour le groupe témoin. Selon un test réalisé sur des rats en 20101, les propriétés anti-fatigue du ginseng seraient dues à sa teneur en polysaccharides, et plus précisément en polysaccharides acides3, un de ses principes actifs.

    Le ginseng serait aussi efficace pour lutter spécifiquement contre la fatigue liée au cancer, comme le suggère une étude réalisée en 20134 sur 364 participants. Au bout de 8 semaines de traitement, les questionnaires ont révélé que les participants ayant reçu 2 g de ginseng par jour étaient significativement moins fatigués que ceux qui avaient pris un placebo. Aucun effet secondaire particulier n’a été mentionné dans l’étude.

    Le ginseng est donc recommandé en cas de fatigue chronique et peut s’utiliser en teinture mère, en décoction de racines séchées ou sous forme d’extrait normalisé.

    Sources
    1. Wang J, Li S, Fan Y, et al., Anti-fatigue activity of the water-soluble polysaccharides isolated from Panax Ginseng C. A. Meyer, J Ethnopharmacol, 2010
    2. Kim HG, Cho JH, Yoo SR, et al., Antifatigue effects of Panax ginseng C.A. Meyer: a randomized, double-blind, placebo-controlled trial, PLoS One, 2013
    3. Wang J, Sun C, Zheng Y, et al., The effective mechanism of the polysaccharides from Panax ginseng on chronic fatigue syndrome, Arch Pharm Res, 2014
    4. Barton DL, Liu H, Dakhil SR, et al., Wisconsin Ginseng (Panax quinquefolius) to improve cancer-related fatigue: a randomized, double-blind trial, N07C2, J Natl Cancer Inst, 2013

     

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Le cœur a ses raisons, qui sont bien têtues !

    Née et ayant grandie en Bretagne, Elise Hue a été rattrapée par ses racines normandes, bien aidées par des parents restés attachés au pays de la crème fraiche ! La gastronomie à la maison était une affaire d’importance, fromages et crème étaient choisis avec soin et avec une vraie exigence de qualité. C’est bien pourquoi après des études en école de commerce à Nantes, la direction de magasins Nature et Découverte et 7 ans d’audit financier et comptable, Elise Hue est revenue à ses premiers amours ! En 2014 elle se lance et entame une formation à Paris où elle apprend à connaître les AOP français, la coupe et la préparation de spécialités fromagères, en alternance auprès de monsieur (MOF) et madame Fouchereau, à Auteuil.

    En septembre elle intègre Fromages et Détail, qui gère une quinzaines de fromageries-crémeries sur Paris et en petite couronne. Elle s’occupe, avec un collègue, d’une boutique dans le 17ème, rue de Courcelles, en toute autonomie.

    Dans ce quartier calme et élégant de l’ouest parisien, proche du Parc Monceau, elle séduit une clientèle d’habitués exigeant. La gamme est à l’avenant, la qualité avant tout, surtout des fromages au lait cru, venus de France, Suisse et Italie.

    La boutique propose une gamme large où les trouvailles confidentielles côtoient les classiques. La dernière découverte en date, c’est le Niolo, délicieux fromage corse, au lait de brebis, ou parfois de chèvre, à la croûte lavée, délicieusement piquant !

    Depuis peu la boutique propose des sandwichs haut de gamme, préparés avec le meilleur pain, de la charcuterie et des fromages de qualité. La clientèle de bureau du quartier est désormais séduite !

    Les Fromages de Suisse sont à l’honneur cette boutique du 17ème. Elise Hue loue leurs grandes qualités gustatives et la régularité de leur production. Jamais de mauvaise surprise !

    Leur réputation est plus que méritée et ils complètent admirablement les fromages français sans redondance. Pratiquement tous sont là, entre le fromage Appenzeller® Extra, Le Gruyère d’Alpage AOP ou Réserve, l’Etivaz AOP, la Tête de Moine AOP. Sans oublier le Vacherin Mont d’Or AOP suisse, qui côtoie son voisin français et des petites Tommes Vaudoises.

    Elise Hue nous a offert un conseil de dégustation original et gourmand : l’idée d’associer bières et Fromages de suisse ! Grande amatrice de boissons houblonnées, elle aime marier ses passions.

    Avec un Gruyère AOP suisse ou un Etivaz AOP, elle préconise La Vieux Tuyé, une bière artisanale produite dans le Jura par la brasserie Rouget de l’Isle. L’Appenzeller® ira bien avec une ambrée légèrement amère, type IPA et le Vacherin Mont d’Or AOP suisse avec une bière au miel.

    La Fromagerie
    79, rue de Courcelles
    Tel : 01 43 80 36 42 
    75017 Paris

    http://www.fromagesdesuisse.fr/news-events/passion-fromager/elise-hue-domalain.html

     

     

      Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

      votre commentaire
    • Ces substances que nous cachent ... les biscuits Prince

      Lire la suite...

      Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

      1 commentaire
    • Hypothyroïdie : les signes qui doivent vous alerter

      HYPOTHYROÏDIE : LES SIGNES QUI DOIVENT VOUS ALERTER

      La glande thyroïde, située à la base du cou, est une glande endocrine, c'est-à-dire qu'elle secrète des hormones dans le sang. Ces hormones thyroïdiennes jouent un rôle essentiel dans le fonctionne...

      Lire la suite...

      Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

      votre commentaire
    • Bonjour, je suis diabétique depuis 40 ans. Cela m'est arrivé assez bizarrement, j'ai tout simplement eu peur d'un chien à l'âge de 3 ans et je suis tombé dans le coma pendant 50 jours. En me réveillant, on a annoncé à mes parents que j'avais un diabète de type 1. J'ai passé un mois à l'hôpital avant d'être transféré dans un établissement spécialisé pour enfants malades.

      J'y suis resté 9 mois et en sortant, mes parents ne pouvant me faire mes piqûres, on a été obligé de prendre un infirmier. J'ai connu toutes les évolutions au niveau des traitements et surtout au niveau des contrôles. A l'époque, on faisait des contrôles urinaires avec un tube en verre et un compte goutte, il fallait mettre 5 gouttes d'urine et 10 gouttes d'eau et un cachet de "clinitest". En fonction de la couleur, qui pouvait aller du orange pour les hyperglycémies et bleu pour les hypos, on savait,  la couleur recommandée étant le vert. Quand je vois maintenant les lecteurs de glycémie, je me sens presque avoir connu la préhistoire. Voilà donc mon histoire.

       

      Je suis maintenant en invalidité car j'ai des problèmes osseux. Je viens d'apprendre que nos bandelettes n'allaient plus être remboursées à 100% par la CPAM et je trouve cela scandaleux, lorsque je vois qu'il ne me faut pas moins de 6 bandelettes par jour et 6 injections, comment vais je faire ? Me piquer à l'aveugle et risquer de faire des malaises (hypo ou hyper), je pense que si tous les diabétiques font la même chose, les hospitalisations risquent de coûter plus cher à cette fameuse CPAM.

       

      Bientôt, ce sera les lancettes, puis les aiguilles et après,  il faudra payer nos hospitalisations pour nos bilans et nos consultations pour notre renouvellement d'ordonnances. Il faudrait que l'on réagisse en envoyant un courrier au ministère de la santé pour qu'ils votent la suppression de cette loi. En tout cas, je souhaite beaucoup de courage aux nouveaux diabétiques.

      http://www.afd.asso.fr/node/1421

       

      Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

      2 commentaires

    • Je profite de la fête du pain toute récente pour faire un petit bilan concernant ma façon de faire le pain, depuis 2010, à la maison, avec mon matériel de ménagère
      Je ne vous parle pas ici de la MAP , un outil très simple à utiliser puisqu’il fait « tout » tout seul, mais franchement à part pour les brioches et le pain de mie , nous n’apprécions pas trop la forme du pain…

      Quel matériel pour faire son pain chez soi


      Cela parait beaucoup, mais une fois acheté, il est utilisable à l’infini… à part probablement le robot qui est garanti 5 ans
      1 vrai robot pétrisseur (ou bien 1 bassin inox et ses muscles !!)
      1 balance
      1 coupe pâte
      1 planche en bois
      1 torchon pour faire lever le pain (réservé à cet usage on le replie sec et on s'en ressert la fois prochaine)
      1 couteau aiguisé pour les incisions
      1 plaque à four en tôle (40 x 30 cm)
      1 pelle à four en bois sans manche pour enfourner (40 x 15 cm)
      1 grille





      4 ingrédients



      Ces ingrédients suffisent pour faire 1 kg de pâte et obtenir 4 pâtons de 250 g
      - 625 g de farine
      - 375 g d’eau (375 ml) environ
      - 11 g de levure de boulangerie (ou levain)
      - 11 g de sel fin

      Quelle farine et quelle levure ou levain



      Il faut de la farine panifiable (T55, tradition ... Personnellement j'achète plusieurs farines différentes dans un moulin artisanal en côte d'or, ainsi que des " graines de céréales": le choix est vaste...

      Je prends aussi chez eux de la levure sèche instantanée en paquet car je trouve que c'est très pratique à utiliser pour un usage fréquent. Quant au levain c'est pareil, je l'achète en poudre. Oui je sais on peut le faire... mais c'est plus compliqué ...



      Le processus de réalisation en 6 étapes



      1/ Mélange et pétrissage
      Je pèse la farine et la levure sèche dans le bol de mon robot et 375 ml / g d'eau (pas froide !) et je lance le robot avec le crochet pétrin.



      La pâte va se mettre en boule progressivement J'ajoute alors le sel quand la boule se forme (car on dit que le sel et la levure ne font pas bon ménage!). Je laisse tourner le robot environ 5 mn à la vitesse 1: on obtient une belle boule souple!
      L'étape importante est de mettre la quantité d'eau juste nécessaire à la farine ni plus, ni moins. En effet la quantité d’eau nécessaire est de 60% du poids de la farine en général mais cela peut varier un peu en fonction de la qualité de la farine et de sa capacité de la farine à absorber l’eau. Donc il faut faire attention de ne pas mettre trop d’eau quitte à en rajouter quelques gouttes après si nécessaire car si la pâte est trop molle, il n’est pas conseillé de rajouter de la farine et la pâte sera difficile à façonner en pain.

      2/ Laisser lever 1ère fois
      A la fin du pétrissage, je recouvre le bol d'un torchon, je le mets à l'abri des courants d'air et je laisse lever le temps nécessaire au doublement de volume de la pâte...

      3/La division en boules
      Je mets la pâte sur une planche farinée et je la malaxe à la main pour chasser le gaz, puis je la divise en boules avec le coupe pâte et je la travaille pour en faire des boules bien rondes recouvertes d’un voile de farine . Pour obtenir une cuisson homogène, je pèse les boules pour qu'elles soient de poids égal. Le nombre de boules: cela dépend de son choix du jour : 4 boules pour 4 pâtons de 250 g, 3 boules, 10 boules individuelles...



      Je laisse les boules de pain environ 1/4 d'heure sur ma planche farinée recouvertes d'un torchon.

      4/ La mise en forme
      Je reprends chaque boule que je replie plusieurs fois en trois en l'écrasant avec le poignet de façon à obtenir une petite baguette (il faut que ça tienne dans le four de ma cuisine!) puis je roule le boudin pour obtenir la forme désirée.

      5/Laisser lever 2ème fois
      Je laisse reposer mes pâtons, sur un torchon légèrement fariné avec lequel j'ai fait des gouttières pour y mettre chaque baguette. Les baguettes vont doubler de volume.



      6/ La cuisson
      Il reste à préchauffer le four à 250° garni de la lèche frite en bas (dans laquelle j'ai mis un récipient pour recevoir 1 verre d'eau) et de la plaque à pâtisserie à mi- hauteur.
      Au moment d'enfourner avec la pelle sur la tôle chauffée, il me reste à faire 4 incisions longitudinales obliques sur chaque baguette avec un bon couteau ! (ou bien des épis avec la paire de ciseaux) et à les saupoudrer de farine. Ensuite j'enfourne et je jette un demi verre d'eau dans mon four (pas sur le pain attention!

      Cuire le pain: baisser le four à 230° et cuire 25 mn. Si on veut du pain bien cuit et plus doré laisser le four à 250° pendant 20 mn.

      Sortir de suite le pain du four avec la pelle et laisser refroidir sur une grille. Le pain se met à "craquer " sur sa grille. Outre sa couleur dorée, pour savoir si le pain est cuit, on le frappe dessous sans se bruler et cela sonne le creux!.



      Conclusion


      Grâce au robot pétrisseur, faire son pain n'est pas fatigant et la cuisson ne dure guère que 25 mn!. Cependant: ce sont les 2 temps de repos qu’il faut gérer en fonction de son emploi du temps ! et le problème pour moi est de pouvoir respecter un certain "timing" avec les levées...
      Puisque j'y arrive dans ma cuisine, je pense que d'autres personnes peuvent aussi avoir le plaisir de faire un pain maison qui en plus embaume la maison à la cuisson... le plus : la variété très importante des farines et des formes...



      Voir également les articles précédents: petits pains individuels, pain au levain ou faire ses baguettes aux farines artisanales.

      Annie, mai 2012.

      http://www.cuisine-annie.com/article-trucs-de-cuisine-faire-son-pain-a-la-maison-en-6-etapes-190.html

      Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

      votre commentaire
    • Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

      votre commentaire