• REPLAY - Ce petit appareil permet de repérer avec précision les veines d'une personne en projetant simplement une petite lumière sur son bras.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire
  • À l'occasion du World Veggie Day, l'association EVA appelle tous les Belges à manger végétarien c jour-là, mais aussi à envoyer une photo de leur repas végétarien sous le hashtag #journeemondialeveggie.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Baptisée Ooho, l'eau mangeable constitue une alternative bon marché et durable à la bouteille en plastique qui pourrait bien bousculer nos habitudes.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    2 commentaires
  • Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • 10 recettes végétariennes pour le Nouvel An chinois

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • 10 recettes végétariennes pour le Nouvel An chinois

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Le professeur Hubert Egger (G), de l'université de Linz en Autriche et Wolfgang Rangger, un enseignant de 54 ans, amputé sous le genou en 2007, lors de tests le 8 juin 2015
     Le professeur Hubert Egger (G), de l'université de Linz en Autriche et Wolfgang Rangger, un enseignant de 54 ans, amputé sous le genou en 2007, lors de tests le 8 juin 2015 - © SAMUEL KUBANI
     
     

    C'est une première mondiale: un Autrichien privé d'une jambe porte une prothèse recréant la sensibilité du membre qu'il a perdu, et offrant un espoir contre les douleurs fantômes dont souffrent beaucoup d'amputés.

    "J'ai l'impression d'avoir de nouveau un pied", assure à l'AFP Wolfgang Rangger, un enseignant de 54 ans, amputé sous le genou en 2007 suite aux complications d'un AVC.

    "Je ne glisse plus sur la glace, je ressens la différence quand je marche sur du gravier, le béton, l'herbe ou le sable. Je sens même les petits cailloux", témoigne le premier patient opéré par le professeur Hubert Egger, de l'université de Linz (nord).

    Six mois après l'implantation, Wolfgang Rangger court, fait du vélo et même de l'escalade. Quand il se déplace, son boîtement est à peine perceptible.

    Ce résultat spectaculaire est le fruit d'une technique associant le déplacement de faisceaux de nerfs et la mise en oeuvre de capteurs sur une prothèse connectée d'un nouveau type.

    Dans le cas du patient de Linz, les médecins ont repris, au centre du moignon, des terminaisons nerveuses conduisant initialement au pied amputé. Ils les ont ensuite déviées à la surface de la cuisse, à l'endroit où celle-ci est en contact avec le haut de la prothèse.

    Un signal envoyé au cerveau

    La jambe artificielle comporte de son côté des capteurs sous la plante du pied, reliés à d'autres cellules, appelées stimulateurs, qui sont au contact du moignon. C'est l'information transférée entre les capteurs et les stimulateurs qui permet de simuler, et finalement reproduire, la sensation du membre perdu.

    A chaque pas, à chaque pression sur le sol, le pied artificiel de Wolfgang Rangger adresse désormais un signal précis à son cerveau.

    "Sur un pied en bonne santé, ce sont des récepteurs sur la peau qui remplissent cette fonction. Chez un amputé, ils manquent, bien sûr. Mais les transmetteurs d'information que sont les nerfs continuent d'exister. Il suffit de les stimuler", résume le professeur Egger.

    Le médecin autrichien avait déjà innové en 2010 en présentant une prothèse de bras contrôlée par la pensée, grâce à la mise en place d'une connexion entre les nerfs moteurs et la prothèse.

    Cette fois, le principe est le même, mais le parcours est inverse : l'information part de la prothèse pour aboutir au cerveau.

    La fin des douleurs fantômes

    Outre un pas beaucoup mieux assuré, la prothèse de jambe testée à Linz offre à son porteur un second avantage, au moins aussi important à ses yeux: elle a mis fin, en quelques jours à peine, aux insoutenables douleurs fantômes qu'il avait dû supporter pendant des années après avoir perdu sa jambe.

    "Avec ma prothèse conventionnelle", se souvient Wolfgang Rangger, "j'arrivais à peine à marcher. Je ne dormais pas plus de deux heures par nuit, et j'avais besoin de morphine pour tenir le coup dans la journée."

    Cette sensation de souffrance au membre que l'on n'a plus, fréquemment observée, découle d'une hyper-sensibilité se développant progressivement dans le cerveau, qui est en quelque sorte à la recherche du membre amputé, explique le professeur Egger.

    La douleur fantôme, poursuit-il, est aggravée par le souvenir traumatique de l'accident ou de la maladie qui a conduit à l'amputation.

    La prothèse "sensible" y remédie en adressant à nouveau des informations au cerveau, mettant fin à sa recherche perpétuellement infructueuse.

    AFP

    Voir vidéo sur :

     

    En savoir +

    http://www.rtbf.be/info/societe/detail_une-prothese-sensible-permet-de-changer-le-quotidien-des-amputes?id=9001416

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire
  • gaspacho

    Une entrée rafraîchissante incontournable quand il fait encore chaud.
    A consommer en entrée ou à l’apéro, elle réveille les papilles avec sa pincée de piments. A la tomate, au concombre et avec du poivron ce Gaspacho peut être dégusté avec ses Gressins italiens  (achetés en grande surface… aromatisés au thym) ou sans, dans le cadre d’un régime sans gluten.
    Bien entendu 100 végétarien ou Vegan… à compléter par un plat apportant les protéines et les glucides.

    Pour réaliser une soupe ou un Gaspacho, un Blender de qualité est indispensable.
    A choisir en fonction de votre budget. Découvrez notre sélection: Blenders

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Une fillette américaine obèse a été diagnostiquée avec un diabète de type 2, une maladie normalement réservée aux adultes de plus de 40 ans. Ces cas, exceptionnels, tendent à devenir plus fréquents avec la hausse du nombre d'enfants en surpoids.

    Par La rédaction d'Allodocteurs.fr, avec AFP

    Un diabète d'adulte diagnostiqué chez une petite fille de 3 ans

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire
  • Pomme

    La pomme est un fruit à pépins de la famille des rosacées.

    Il y a plus de 20 000 variétés de pommes dans le monde et par conséquent une grande di-versité de goûts. Les précieux composants de la pomme la rendent très saine. Elle contient beaucoup de pectine, une fibre alimentaire qui favorise la digestion et fait baisser le taux de cholestérol. C’est la raison pour laquelle une pomme râpée est un remède éprouvé contre la diarrhée chez les enfants. Sa chair contient par eilleurs comme le citron des acides de fruits, c’est pourquoi on dit que la pomme est également « une brosse à dents naturelle ». Sa large palette de vitamines, sels minéraux et oligo-éléments, est complétée par une teneur élevée en potassium, qui régule le volume d’eau dans l’organisme. La plupart des vitamines et des oligo-éléments se trouvant sous la pelure, cette dernière devrait aussi être consommée. La teneur réelle varie selon la variété, les conditions atmosphériques, le lieu de croissance (cime de l’arbre, à l’intérieur ou à l’extérieur), la fertilisation et l’entreposage.

    Grâce à leurs innombrables variétés et à leur bonne conservation, on trouve tout au long de l’année des pommes fraîchement récoltées. En Suisse, elles figurent parmi les fruits les plus appréciés et constituent un en-cas idéal, tout en étant également très savoureuses en compote ou en jus.

    Saison des pommes: de janvier à décembre, selon les variétés.

    Table nutritionnelle

    par 100 g consommables
    ÉnergieNutrimentsMinérauxVitamines
    55 kcal protéines 0.3 g sodium 4 mg B1 0.03 mg
    232 kJ lipides 0.3 g potassium 120 mg B2 0.02 mg
      glucides 11.7 g calcium 5 mg B6 0.05 mg
      fibres alimentaires 2.1 g phosphore 9 mg C 5 mg
        magnésium 4 mg E 0.5 mg
           

    Le saviez-vous?

    Les pommes renferment toutes sortes de vitamines et de sels minéraux, ainsi que des fibres.

    1 portion par jour est égale à:

    une pomme

    http://www.5amtag.ch/fr/5-par-jour/fruits/pomme/

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Les subventions à l'achat de vélo à assistance électrique

     

    Le vélo à assistance électrique (VAE) a de nombreux avantages dont nous avons déjà établi les points positifs dans un précédent article : productivité, impact santé, économiques. Pourtant un VAE fiable qui serait utilisé comme mode principal de déplacements coûte cher, environ plus de 1500 euros, c’est pourquoi les différentes subventions qui existent en Ile de France ainsi que la marche à suivre pour les obtenir peuvent être utiles.

    Comment obtenir une subvention à l’achat d’un VAE

    Sachez que pour obtenir cette subvention il faut :

    • Acheter un vélo neuf
    • Avoir le certificat de conformité du vélo
    • Avoir un certificat d’hébergement et taxe d’habitation
    • Une copie de la carte d’identité
    • Votre relevé d’identité bancaire
    • Il n’y a pas d’obligation d’achat du VAE dans la ville où vous habitez et qui vous fournira la subvention

     

    vélo à assistance électrique achat subventions aides

    Un vélo électrique orange © Shutterstock

    Les professionnels commerçants, artisans, réparateurs ou professionnels du soin à domicile, inscrits soit au Registre du Commerce et des Sociétés, soit au Répertoire des Métiers peuvent profiter de cette subvention. Attention au statut d’auto-entrepreneurs qui ne remplissent pas ces formalités..

    Compter un délai de 3 mois avant d’obtenir la subvention.

    Pour la ville de Paris il faut respecter les conditions ci-dessus. Sachez que la ville autorise deux demandes de subvention par foyer. La subvention est également applicable aux triporteurs à assistance électriques (3 roues), et pour les professionnels l’aide est de 10 subventions par entreprise. Vous pouvez contacter des entreprises spécialisées dans le B-to-B.

    Ville Paris
    Montant de la subvention 33 % du coût d’achat du vélo
    Montant maximum 400 € TTC
    Pièces à fournir - La convention en double exemplaire- Le formulaire de demande de subvention- L’attestation sur l’honneur
    Plus d’informations http://www.paris.fr/planvelo
    Adresse envoi du dossier Ville de Paris – Direction de la Voirie et des Déplacements
    Section du Stationnement sur Voie Publique
    Subdivision Usagers 15, boulevard Carnot – 75583 PARIS Cedex 12

    Sachez que la communauté d’agglomération du GPSO, a décidé d’étendre la subvention aux VAE à trois-roues, aussi appelés triporteurs à assistance électrique (à compter du 13 juillet 2015). Attention il ne faut pas revendre le vélo sous 3 ans sous peine de restituer la subvention. Valable que pour 1 vélo par foyer.

    Ville Grand Paris Seine OuestBoulogne-Billancourt, Chaville, Issy-les-Moulineaux, Marnes-la-coquette, Meudon, Sèvres, Vanves, Ville-d’avray
    Montant de la subvention 25 % du coût d’achat du vélo
    Montant maximum 300 € TTC (Sèvres : 200€ TTC en plus donc 500 € TTC)
    Pièces à fournir - Attestation sur l’honneur- Règlement dûment complété et signé
    Plus d’informations http://www.agglo-gpso.fr/2015_juillet_reglement_subventions_VAE.pdfPour Sèvres : http://www.sevres.fr/infos-pratiques/velo/velo-a-assistance-electrique
    Adresse envoi du dossier Monsieur le PrésidentCommunauté d’Agglomération Grand Paris Seine Ouest9, route de Vaugirard – CS 9000892197 Meudon cedexA l’attention de la Direction des Déplacements

     

    Pour l’instant cette subvention n’est pas encore applicable pour les entreprises.. Toutes les personnes qui bénéficieront de la subvention recevront également un antivol !

    Ville Paris Sud SeineClamart, Bagneux, Malakoff
    Montant de la subvention Forfait de 200 €
    Montant maximum 200 €
    Pièces à fournir - Déclaration sur l’honneur- Formlaire
    Plus d’informations dev.durable@suddeseine.fr

    image: chrome-extension://lifbcibllhkdhoafpjfnlhfpfgnpldfl/call_skype_logo.png

    01 55 95 84 00 
    Adresse envoi du dossier Communauté d’agglomération Sud de SeineDéveloppement durable28 rue de la Redoute92260 FONTENAY-AUX-ROSES

    La ville de Sceaux, elle aussi fournit une aide :

    Ville Ville de Sceaux
    Montant de la subvention 20 % du coût d’achat du vélo
    Montant maximum 200€
    Pièces à fournir - Formulaire- Attestation sur honneur
    Plus d’informations http://www.sceaux.fr/sites/www.sceaux.fr/files/mdd001_f34_dem_subv_vae_juin15_0.pdf
    Adresse envoi du dossier Hôtel de villeMission Développement durable122 rue Houdan92331 Sceaux cedex

    En espérant que les habitants de l’Ile de France trouveront ces informations utiles, vous n’avez plus qu’à acheter le bon VAE  : voici des informations utiles.


    En savoir plus sur http://www.consoglobe.com/subventions-velo-a-assistance-electrique-cg#3dPFJUwehDtvlvce.99

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    2 commentaires
  • Les vertus du sport sur la santé ne sont plus à démontrer. Le sport apaise, régule, équilibre, renforce le corps et le mental. Pourtant, nombreux sont ceux qui ne pensent pas être capable d’entreprendre une activité physique, à commencer par les seniors. La clé réside dans l’adaptation de l’effort au corps. Toute personne peut pratiquer un sport en dépit de son âge, pour peu qu’elle suive quelques conseils essentiels.

    Les spécificités de l’âge

    Les spécificités de l’âge
    Avec l’âge, les capacités fonctionnelles du corps et les performances diminuent. La masse musculaire fond au dépend de la masse grasse qui augmente, la souplesse articulaire et l’endurance baissent ainsi que la densité osseuse. Le volume de dioxygène maximal que le corps peut utiliser pour accomplir l’effort (V02 max),  commence déjà à diminuer à partir de 20ans1. Il n’est donc pas question de stigmatiser les plus de 65 ans car la pratique d’une activité physique régulière même modérée a des vertus non négligeables sur le corps et le mental quelque soit l’âge. La clé du bien-être réside dans l’adaptation. Un homme de 25 ans ne se fixera pas les mêmes objectifs qu’une femme de 55 ans, car il n’aura pas les mêmes besoins ni les mêmes capacités. La diversité des sports et des exercices physiques proposés est si large que chaque personne peut approfondir sa pratique à son rythme et améliorer notablement sa qualité de vie. S’inscrire dans une salle de sport est une solution efficace qui n’est pas réservée qu’aux jeunes et qui porte ses fruits sous réserve d’être bien accompagné(e).
     

    Une épreuve d’effort pour les plus de 65 ans

    De façon purement préventive, il est recommandé aussi bien pour les sédentaires se mettant au sport que pour les anciens sportifs d’effectuer une épreuve d’effort avant d’entreprendre (ou de reprendre) une activité physique régulière.Un test d’effort consiste en l’évaluation continue par des experts de la tension artérielle du sujet et de son électrocardiogramme au cours d’un effort bref et intense sur un tapis de course. D’éventuels prélèvements sanguins peuvent être effectués en complément pendant le test d’effort comme un dosage d’acide lactique et en dehors de l’effort comme la surveillance de la glycémie et des acides gras saturés.
     

    S’inscrire en salle de sport : les recommandations

     

    Les salles de sport modernes contiennent de plus en plus de machines utiles à tout type de pratiquants. Pour les seniors, il est tout d’abord indispensable de demander un programme d’exercices sur mesure aux éducateurs physiques de la salle fréquentée. Aucun exercice n’est contre-indiqué aux seniors pour peu que la charge de l’effort soit adapté. Ainsi, toute personne de 65 ans et plus pourra marcher 30 minutes sur un tapis de course et en accentuer légèrement l’inclinaison pour renforcer ses muscles. Ce type d’effort aérobie est conseillé au moins 3 fois/semaine. Les vélos stationnaires sont très efficaces en complément pour muscler le bas du corps sans à coups ni traumatismes. De légers poids permettent quant à eux de se muscler les bras en quelques répétitions. Ces exercices de renforcement musculaire, seul(e) ou en groupe, sont préconisés 2 fois/semaine1. Il est aussi conseillé de travailler son équilibre et sa souplesse : cou, épaules, taille et hanche, tous les jours de la semaine pour maintenir son amplitude articulaire. Au total, il est intéressant d’atteindre 150 minutes d’efforts chaque semaine, toutes activités confondues pour protéger son cœur, ses os, ses articulations, son mental et ajouter des années à sa vie mais surtout, de la vie à ses années.

     

    http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=salle-de-sport-senior-possible-et-efficace

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire
  •  

    C'était un combat de David contre Goliath... Paul François, un céréalier charentais, avait porté plainte contre Monsanto après avoir été intoxiqué par un pesticide interdit depuis. Après cinq ans de lutte, la cour d'appel de Lyon a finalement confirmé la responsabilité du géant américain dans la maladie de M. François.

    Par Léa Galanopoulo

    Rédigé le 10/09/2015

    voir vidéo sur le site  
     http://www.allodocteurs.fr/

    Paul François, sur le plateau du Magazine de la Santé, en 2012

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • La protéine hepcidine était connue pour réguler le taux de fer dans le sang, mais elle pourrait également protéger contre des formes sévères d'infections urinaires, selon des chercheurs de l'Inserm.

    Infections urinaires : une protéine clé identifiée

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    2 commentaires
  • Le cancer du pancréas est fréquemment diagnostiqué à un stade avancé, ce qui rend difficile son traitement. Il reste relativement rare (environ 3 % des cancers), mais l'un des plus craints. Lorsque cela est possible, le cancer du pancréas est traité par des mesures chirurgicales associées à un traitement par chimiothérapie. Les cancers non opérables sont traités par une chimiothérapie éventuellement complétée par une radiothérapie.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • L'épilepsie est la maladie neurologique la plus fréquente après la migraine. Elle peut provoquer des crises de convulsions parfois impressionnantes. Pourtant, l'épilepsie est une maladie peu sévère pour environ les trois-quarts des personnes qui en souffrent.

    Le diagnostic et le traitement de l'épilepsie ont fait des progrès considérables : aujourd'hui, avec un traitement équilibré et bien suivi, une personne épileptique peut mener une vie normale à condition de respecter certaines règles. L'épilepsie peut cependant avoir des répercussions psychologiques et sociales, notamment chez les enfants.

    Qu'est-ce que l'épilepsie ?

    femme en crise épileptique

    L'épilepsie est une maladie neurologique chronique définie par la répétition spontanée de crises provoquées par l'hyperactivité extrême d'un groupe de neurones dans le cerveau. On estime qu'il y a environ 450.000 personnes épileptiques en France. L'épilepsie peut débuter à tout âge. Elle apparaît cependant plus fréquemment aux âges extrêmes de la vie, chez l'enfant et chez les personnes âgées.

    Que se passe-t-il dans le cerveau lors d'une crise d'épilepsie ?

    Pendant la crise, tout se passe comme si le cerveau était soudain soumis à une sorte d'orage électrique. Selon la zone du cerveau où se produit cette hyperactivité électrique, les symptômes seront différents. L'épilepsie est dite « partielle » ou « focale » lorsqu'une partie seulement du cerveau est l'objet de cette activité électrique excessive. L'épilepsie est dite « généralisée » lorsque l'ensemble du cerveau est touché.

    Quels sont les symptômes de l'épilepsie ?

    Les crises partielles peuvent provoquer des symptômes discrets comme des hallucinations, des contractions musculaires, des fourmillements dans les membres ou des bouffées d'émotion inattendues, mais également un regard fixe, des gestes répétitifs et sans raison d'être, ainsi qu'une impossibilité de se souvenir clairement de ce qui s'est passé pendant la crise.

    Les crises généralisées peuvent se traduire par des absences (surtout chez les enfants), des crises tonico-cloniques (la crise d'épilepsie « classique »), des secousses musculaires brusques ou une perte soudaine du tonus musculaire.

    Comment évolue l'épilepsie ?

    De nombreuses formes d'épilepsie évoluent vers une guérison spontanée au bout d'un temps variable (souvent plusieurs années). C'est le cas pour environ 60 % des patients dont les crises sont bien contrôlées par les médicaments antiépileptiques. Plus de la moitié des d'enfants épileptiques guérissent complètement avant d'atteindre l'âge adulte en raison de la maturation de leur système nerveux.

    Quelles sont les causes de l'épilepsie ?

    On distingue les épilepsies héréditaires (10 à 15 % de cas) et les épilepsies qui sont le symptôme d'une autre maladie :

    • des lésions du cerveau présentes dès la naissance (malformations, infection pendant la grossesse, problèmes lors de l'accouchement, etc.) ;
    • des lésions du cerveau apparues après la naissance (traumatisme crânien, accident vasculaire cérébral, méningite, tumeur du cerveau, etc.).
    • une maladie générale, par exemple une maladie du métabolisme comme la phénylcétonurie.

    Dans 60 % de cas, la cause de l'épilepsie reste inconnue même si l'on suspecte des lésions qui ne peuvent pas être mises en évidence malgré les moyens médicaux actuels.

    Que faire en cas de crise d'épilepsie ?

    • Placer la personne en position latérale de sécurité dans un espace dégagé pour éviter les risques de blessure.
    • Desserrer ses vêtements, lui placer si possible un vêtement replié sous la tête, lui enlever si besoin ses lunettes, rester auprès d'elle et la laisser récupérer après la crise.
    • Il peut être intéressant pour le médecin de noter la durée de la crise.
    • Ne transportez pas la personne, sauf si elle se trouve dans un lieu dangereux.
    • Ne gênez pas ses mouvements.
    • Ne lui donnez pas de médicaments ou à boire pendant la crise.

    L'idée selon laquelle la personne peut avaler sa langue et s'étouffer est fausse, ne mettez pas vos doigts dans sa bouche, car il y a un risque certain de morsure.

    Il n'est pas forcément nécessaire d'appeler un médecin si l'on sait que la personne est épileptique. Par contre, cela est fortement recommandé :

    • si la crise dure plus de cinq minutes,
    • si elle se répète sans retour à la normale dans l'intervalle,
    • si la personne ne reprend pas conscience dans les dix minutes,
    • si elle s'est blessée.

    Comment soigne-t-on l'épilepsie ?

    Dans certains cas très particuliers, l'épilepsie peut être définitivement guérie en éliminant sa cause : une lésion, une tumeur ou une malformation peuvent être opérées. Cependant, dans la majorité des cas, le traitement est médicamenteux et destiné à réduire ou supprimer les crises épileptiques, tout en entraînant un minimum d'effets indésirables. Chez l'enfant, l'objectif du traitement est également de prévenir les séquelles neurologiques et psychologiques, et de limiter le retentissement de la maladie sur la scolarité.

    Comment réduire la fréquence des crises d'épilepsie ?

    Pour diminuer la fréquence des crises, mieux vaut respecter quelques règles d'hygiène de vie :

    • dormir suffisamment et à heures régulières ;
    • éviter la consommation d'alcool ou de drogue ;
    • éviter le café ou les boissons caféinées, qui excitent le système nerveux ;
    • éviter dans la mesure du possible le bruit ou le stress ;
    • prendre régulièrement et sans oubli ses médicaments antiépileptiques ;
    • limiter les stimulations lumineuses, porter des lunettes teintées, diminuer le contraste des écrans de télévision ou d'ordinateur et la pratique des jeux vidéo.
    • pratiquer une activité sportive régulière (sauf les sports où les conséquences d'une chute ou d'une perte de connaissance peuvent être dangereuses).
    • http://www.sciencesetavenir.fr/sante/maladie/systeme-nerveux/163-epilepsie.htm
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires