• 10 aliments riches en fer

    Le fer est essentiel pour notre organisme : il assure le transport de l’oxygène dans le sang et la formation des globules rouges. Selon l’OMS, 25% de la population mondiale manquerait de fer. En cas de carence en fer, on parle d’anémie ferriprive. Pour s’en prémunir, nous vous proposons 10 aliments riches en fer.

     

    Nos besoins quotidiens en fer

     

     

    Nos besoins en fer

    Bébés 0-6 mois = 0,27 mg
    Bébés 7-12 mois= 11 mg
    Bébés 1-3 ans = 7 mg
    Enfants 4-8 ans = 10 mg
    Garçons/filles 9-13 ans = 8 mg
    Garçons 14-18 ans = 11 mg
    Filles 14-18 ans = 15 mg

    Femmes 19-50 ans = 18 mg
    Femmes 50 ans et plus = 8 mg
    Femmes enceintes = 27 mg

    Hommes 19-50 ans = 8 mg
    Hommes 50 ans et plus = 8 mg

    1. Les palourdes

    1. Les palourdes

    La palourde est une source exceptionnelle de fer, puisqu’elle en contient jusqu’à 4 fois plus qu’une même portion de foie de boeuf, lui-même reconnu pour sa forte teneur en fer. Ainsi, une portion de 100 g de palourdes (environ 13) comble la totalité des besoins quotidiens en fer chez l’homme ou la femme adultes.

    100 g de palourdes = 28 mg de fer

    Mettez-la au menu : Linguines aux palourdes et aux champignons

     

     

     

    2. Le porc

    2. Le porc

    Le porc, et particulièrement le foie de porc, est très riche en fer héminique. Il existe 2 types de fer : le fer héminique contenu dans les volailles, les viandes, les poissons, les crustacés et le fer non héminique d’origine végétale. Le fer héminique est absorbé plus facilement par l’organisme (en moyenne à 25% contre 5% pour le fer non héminique).

    100 g de foie de porc = 18 mg de fer

    Mettez-le au menu : Porc au miel, au thym et aux pistaches 

     

     

     

    3. L’agneau

    3. L’agneau

    Le gigot d’agneau, et plus généralement l’agneau, sont considérés comme une bonne source de fer héminique, au même titre que les palourdes ou le porc. L’agneau apporte également à l’organisme des éléments nutritifs essentiels comme le phosphore et le zinc en quantité importante, ainsi que des vitamines comme les vitamines B2, B3 et B12.

    100 g d’agneau = 8 à 13 mg de fer

    Mettez-le au menu : Curry d’agneau aux épinards

     

     

     

    4. Les haricots de soja (soya)

    4. Les haricots de soja (soya)

    Les haricots de soja apportent à l’organisme du fer non héminique. Bien que moins bien assimilé par l’organisme que le fer d’origine animale, il constitue quand même une source importante de fer. De plus, les protéines végétales et les isoflavones contenues dans le soja sont reconnues pour protéger des maladies cardio-vasculaires.

    250 g de haricots de soja cuits = 9 mg de fer

     

     

     

     

     

    5. Les huîtres

    5. Les huîtres

    En plus d’être une source importante de fer héminique, les huîtres apportent à l’organisme du phosphore (formation des os et des dents) et du cuivre (protection contre les radicaux libres).Précaution : bien que les femmes enceintes aient des besoins importants en fer, il leur est conseillé d’éviter de consommer des huîtres crues compte tenu des risques de toxoplasmose.

    100 g d’huîtres (environ 8) = 5 à 9 mg de fer  

     

     

     

     

    6. Les haricots blancs

    6. Les haricots blancs

    Riches en fer non héminique, les haricots blancs ont l’avantage d’apporter à l’organisme près de 50% de l’apport moyen conseillé en fibres alimentaires, soit environ 25 g par jour. Ils constituent également environ 30% de l’apport recommandé en protéines totales puisqu’ils sont riches en protéines végétales.

    250 ml de haricots blancs (1 tasse) = 5 à 8 mg de fer

    Mettez-les au menu : Soupe à la betterave et aux haricots


    Mettez-les au menu : Soupe aux huîtres

     

     

    7. Le tofu

    7. Le tofu

    On obtient le tofu par un processus de « coagulation » de la boisson de soja (soya). Source importante de fer et de protéines végétales, il n’a presque pas de goût, c’est pourquoi il est souvent ajouté aux soupes ou aux salades pour remplacer l’apport en protéines animales.

    100 g de tofu = 5 mg de fer

    Mettez-le au menu : Tofu mariné ou hamburger de tofu

     

     

     

     

    8. Le sésame

    8. Le sésame

    La graine de sésame entière est une très bonne source de fer non héminique. Puissant antioxydant, le sésame apporte aussi à l’organisme de la vitamine E, une vitamine au rôle cardio-protecteur.

    100 g de sésame = 14 mg de fer

    Mettez-le au menu : Bouchées de poulet au sésame

     

     

     

     

     

    9. Les céréales

    9. Les céréales à déjeuner

    En cas de carence en fer, les céréales complètes non raffinées peuvent être une bonne alternative. Mais il faut quand même rester vigilant(e) : les céréales que l’on trouve dans le commerce sont souvent très riches en sucre. Préférez plutôt les céréales complètes sans sucres ajoutés et vérifiez bien les étiquettes nutritionnelles.

    100 g de céréales = 13 mg de fer

     

     

     

     

    10. Les épinards

    10. Les épinards

    Les épinards sont eux aussi une bonne source de fer. Peu caloriques (22 kcals pour 100 g), ils ont l’avantage d’être de puissants antioxydants, riches en vitamine A. Bouillis, les épinards ont une teneur en fer plus importante que crus.

    100 g d’épinards bouillis = 3,6 mg de fer

    Mettez-les au menu : Tourte aux épinards et aux poivrons grillés

     http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=aliments_riches_en_fer_page_10_do
    « Potager mural et fermes suspendues – comment vous mangerez demain en villeLa prothèse en 100 questions »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 22 Février 2015 à 21:17

    Il ya aussi les lentilles, le foie de veau et le chocolat noir ... Pour info, la tenant d'un médecin,

    le thé mange le fer.

    2
    Dail
    Dimanche 22 Février 2015 à 21:48

    Le thé mange le fer ??? C'est possible, je l'ignorais mais alors que se passe-t-il pour tous les buveurs de thé un peu partout dans le monde ? Tous les thés sont-ils pareils? La question se pose. yes

    3
    Dimanche 22 Février 2015 à 22:39

    Le thé et le fer
    On entend souvent dire que boire du thé ferait baisser le taux de fer présent dans le corps humain. En effet, les tanins présents dans le thé, intéressants à plusieurs titres pour la santé, ont un défaut : ils empêchent le fer des aliments d’être absorbé complètement par l’organisme lors de la digestion. Une consommation très importante de thé quotidienne (plus de 1,5 litre par jour) pourra avoir des conséquences sur l’assimilation du fer par l’organisme. Cela ne pose pas de problème particulier si le buveur de thé ne souffre pas de carence en fer et que son alimentation est équilibrée. Dans le cas contraire, il est conseillé d’attendre 40 minutes après le repas pour boire du thé. Le fer assimilable par le corps humain se trouve essentiellement dans les viandes, beaucoup moins dans les végétaux. Une personne végétarienne sera donc plus exposée à une carence en fer. Les femmes enceintes sont également concernées, pendant cette période, mieux vaut ainsi limiter sa consommation de thé.

     

    4
    Dail
    Dimanche 22 Février 2015 à 22:45

    Merci pour cette explication que je découvre : buveuse de thé, je tenterai d'en savoir plus n'étant pas carnivore à l'extrême non plus !yes

    5
    Dimanche 22 Février 2015 à 23:15

    ephemere-45

    Bonsoir,

    J'ai en effet vérifie votre explication il semblerait que si on ne boit pas son thé directement après les repas on ne  manque pas de fer, et si on ajoute du citron ou du lait il n'y aurait pas d'effet néfaste du fer. Chose que j’ignorais  complètement car je suis une buveuse de thé comme Dail !

    Mais est ce qu'il s'agit du thé noir uniquement ou  de tous les thés ?

    Je vais faire une recherche et vous direz quoi à ce sujet.

    Voici un site qui pourrait vous intéresser Dail !

    Bonne journée

    Nadine

     

    http://www.humanithe.fr/blog/le-the/the-et-fer-sont-ils-compatibles/

    6
    Dail
    Lundi 23 Février 2015 à 21:17

    Ce site concernant le thé est bien fait , merci .

    Je m'en vais consulter ce qui se dit ailleurs sur la fixation du fer...

    Merci pour toutes ces infos en com.yes 

    7
    Lundi 23 Février 2015 à 22:19

    J'ai discuté avec des buveurs de thé noir et elles semblaient très étonnées par cette nouvelle, surtout que dans leur famille ils boivent tous du thé noir  avec un nuage de lait yes depuis des générations sans aucun problème. Il y a toujours de l'eau bouillie à toutes heures du jour ou de la nuit vu que la bouilloire est sur une cuisinière à bois qui fonctionne avec de la tourbe ou des briquettes et bois.

    Quand tu arrives le matin, la bouilloire siffle. yes Cette cuisinière sert de chauffage centrale.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :